Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Zahia Dehar, de Z à A : ''Je me libère, mais mon passé sera toujours là''

8 photos
Lancer le diaporama

Une force fragile. Un véritable oxymore. Zahia est avant tout une créature des plus intrigantes. A tel point que ce soir, mardi 22 janvier, Paris Première diffusera à 23h15 un film qui lui sera consacré, Zahia de Z à A, réalisé par le talentueux réalisateur Hugo Lopez. A cette occasion, celle qui se fait rare a accepté d'accorder une interview au journal Le Parisien.

Une taille de guêpe, des robes très serrées qui l'obligent à faire des petits pas. Quand elle entre dans une pièce, Zahia Dehar fascine. Exit la bimbo par qui arrivait le scandale il y a maintenant deux ans. Aujourd'hui, à 20 ans, Zahia est une vraie pin-up qui sait ce qu'elle veut. Si elle ne parle pas beaucoup, conservant une grande part de mystère, lorsqu'elle travaille sur sa ligne de lingerie, la jeune femme est ferme et sait se faire entendre.

L'ex-call girl semble, tel le phoenix, renaître de ses cendres. Alors que "l'affaire Zahia" est sur le point de connaître un ultime rebondissement, les footballeurs Franck Ribéry (Bayern Munich) et Karim Benzema (Real Madrid), toujours accusés d'avoir eu recours aux services d'une prostituée mineure, comparaîtront en effet en juin prochain devant le tribunal correctionnel de Paris, Zahia, pour sa part, a tourné cette page et partage désormais sa vie entre ses défilés de luxe et les accolades d'Isabelle Adjani et Karl Lagerfeld.

En entrant dans son showroom à deux pas des Champs-Élysées, la belle affiche un sourire si doux et discret. "Les gens croient que je ne sais pas ce que je veux ou que, si je ne parle pas, c'est que je n'ai rien à dire", confie la créatrice, se souvenant du fiasco de son interview diffusée sur M6 après son premier défilé. En réalité, Zahia choisit ses mots soigneusement et n'aime pas parler pour ne rien dire.

Lorsqu'on la lance sur la féminité, en revanche, des choses à dire, elle en a. "Pour moi, la coquetterie est quelque chose de touchant. Une femme libre, c'est aussi une femme qui a la possibilité d'assumer sa féminité. Ne pas pouvoir la préserver, c'est rabaisser la valeur de la femme. Et si la féminité n'est pas si importante aux yeux de certains, c'est qu'ils estiment que les femmes, elles-mêmes, ne sont pas importantes non plus", confie Zahia.

Fan des héroïnes des années 1960, de ces actrices égyptiennes toujours parfaitement maquillées et apprêtées, Zahia n'a pas oublié ce par quoi elle est passée. Mais si elle en garde quelques mauvais souvenirs (elle préfère évoquer son passé à travers des périphrases), elle ne regrette rien malgré tout. Elle explique au sujet de "ce scandale" : "Je ne suis pas sûre que tous les moments difficiles que j'ai traversés m'aient servie... Si je le pensais, ça voudrait dire que je mène mes activités d'aujourd'hui parce qu'il y a eu ce scandale. Mais j'ai toujours voulu créer des vêtements. Je me libère de plus en plus, mais mon passé sera toujours là."

Dans la bande-annonce de Zahia, de Z à A, c'est cette Zahia bien plus affirmée, plus femme, que l'on retrouve. "Malgré cet horrible scandale, je franchis une nouvelle étape", confie-t-elle dès les premières images.


Chloé Breen

"Zahia de Z à A" sera diffusé ce soir, mardi 22 janvier à 23h10 sur Paris Première. Réalisé par Hugo Lopez, ce film est produit par Lorraine Willems/Story Box Press.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel