Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Abigail Breslin : A 15 ans, la Little Miss Sunshine vaut déjà de l'or

Abigail Breslin n'a même pas 16 ans et déjà une décennie de cinéma derrière elle. Sa petite bouille séduisait déjà Mel Gibson dans Signes mais il faudra attendre Little Miss Sunshine et sa famille dysfonctionnelle pour que la toute jeune comédienne explose. Succès surprise de l'année 2006, le film ouvre la voie aux films indépendants décalés mais grand public dans laquelle Juno va s'engouffrer.

Abigail a 10 ans et décroche sa première nomination aux Oscars pour son rôle de petite fille boulotte, inventive et la tête dans les étoiles. L'acteur Alan Arkin, qui joue son grand-père dans le film, se dira heureux qu'elle ne gagne pas la statuette dorée : "Elle a eu assez d'attention des médias, elle doit avoir une enfance normale."

Mais le destin de la future star semblait déjà tracé depuis longtemps. Née dans une famille d'acteurs - son frère Spencer joue notamment dans Phénomènes, du réalisateur de Signes - Abigail Breslin se retrouve devant les caméras dès 3 ans pour une publicité. Le succès de Little Miss Sunshine en fait une des enfants-stars les plus en vues. À l'affiche du Goût de la vie avec Catherine Zeta-Jones, Un jour, peut-être avec Rachel Weisz et L'île de Nim avec Jodie Foster, la petite fille devient adolescente sous les projecteurs d'Hollywood.

En 2009, sa carrière touche les sommets. Dans le drame de Nick Cassavetes Ma vie pour la tienne, elle donne la réplique à Cameron Diaz dans le rôle difficile d'un "bébé-médicament". Deux mois plus tard, Bienvenue à Zombieland est un succès monstre, et elle assied sa réputation d'ado cool dans le rôle d'une gamine blasée qui ne bronche pas face à l'apocalypse.

Le cinéma indépendant lui fait toujours les yeux doux et lui offre son premier grand rôle dans Janie Jones, en salles le 28 octobre 2011 aux Etats-Unis. Face à Alessandro Nivola et Elisabeth Shue, elle joue une adolescente abandonnée par sa mère groupie, partie rencontrer son père muscien.

À 15 ans, l'actrice s'affiche de plus en plus glamour sur les tapis rouges. Comme Chloé Moretz, sa cadette toujours plus sensuelle, Abigail Breslin semble vieillir à vue d'oeil. Preuve qu'elle appartient désormais à Hollywood et son microcosme unique : selon le site TMZ, elle aurait été payé 275 000 $ pour une semaine de tournage dans Happy New Year, où elle joue la fille de Sarah Jessica Parker, et 65 000 $ pour quatre heures de doublage pour le film d'animation Zambezia. C'est encore loin des 20 millions d'Angelina Jolie, mais d'ici ses 30 ans, Abigail Breslin devrait dépasser toutes ses aînées.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel