Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Anouchka Delon : "J'étais une ado difficile"

Confidences de la comédienne, fille de la légende du 7e Art.

Au mois de décembre, Anouchka Delon a eu le plaisir d'être choisie pour faire partie du jury "courts métrages" du Festival International du Film de Comédie De Liège. Il s'est achevé le 10 décembre et la comédienne a récompensé, au côté notamment d'Edouard Montoute et Catherine Benguigui, l'oeuvre de Marie Gillain, Timing. Dans la section long métrage, dont le jury était présidé par Gérard Darmon, c'est Tout mais pas ça ! d'Edoardo Falcone qui a remporté le grand prix. A l'occasion de cette manifestation cinématographique du Plat Pays, la fille d'Alain Delon a été interviewée par l'édition belge de Paris Match. Elle revient sur son amour pour le théâtre, mais aussi son parcours...


Anouchka Delon est l'une des trois enfants du monstre sacré du cinéma français, Alain Delon. Fille qu'il a eue avec le mannequin néerlandais Rosalie Van Breemen, elle a pour frère Alain-Fabien, et elle est également la demi-soeur d'Anthony Delon, né du couple que la légende a formé avec Nathalie Delon. Comme son père, elle a choisi la voie des arts dramatiques, un chemin qui peut paraître compliqué tant son patronyme peut être lourd à porter. Mais difficile de lui faire changer d'avis : "J'étais une ado difficile, j'avais un sacré caractère. A 15 ans, on rejette l'opinion de ses parents, on se construit ses rêves. Plus on pousse dans une direction, moins je vais y aller. Il fallait que je découvre le plaisir de jouer par moi-même. Mon père avait sûrement peur pour moi, c'est un métier très difficile émotionnellement, un milieu dur. Mais je préfère galérer et faire quelque chose que j'aime plutôt que m'ennuyer. Evidemment, je ne nie pas venir d'un milieu privilégié où j'ai été très gâtée mais mes amis comédiens venant d'un milieu moins aisé pensent comme moi. Dans le monde dans lequel on vit, il faut viser son propre bien-être."

A 27 ans, celle qui a joué avec son père dans Une journée ordinaire et dans Libres sont les papillons avec son compagnon Julien Dereims est une femme épanouie et sereine. Sur Instagram, elle a d'ailleurs montré en image, à travers un cliché signé François Berthier qu'elle était face à une nouvelle étape de sa jeune existence, en gardant toutefois le mystère sur "l'étape" qu'elle avait franchie... à suivre !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Miley Cyrus : elle tourne le remake de LOL à Paris avec Douglas Booth !
Katie Holmes, maman poule avec sa princesse Suri
Les Beckham à Paris : ils mènent grand train avec toute leur tribu
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel