Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Benjamin Castaldi en colère contre Gilles Verdez : Insultes et menaces !

11 photos
Lancer le diaporama
Le chroniqueur na pas apprécié l'attitude de son collègue.

Benjamin Castaldi a eu bien du mal à garder son calme face à Gilles Verdez.

Cyril Hanouna et son équipe de Touche pas à mon poste (C8) étaient de retour mardi 18 avril 2017 afin de débattre sur l'actualité de ces derniers jours. Les chroniqueurs n'ont naturellement pas manqué de donner leur avis sur la nouvelle règle du vol permanent de talent que le public a découverte durant le première session de battles de The Voice 6 (TF1), samedi 15 avril.

Pour rappel, les coachs Florent Pagny, Zazie, Mika et M. Pokora peuvent désormais buzzer les Talents écartés par leurs collègues autant de fois qu'ils le souhaitent. Néanmoins, ils ne pourront conserver qu'un seul chanteur volé à la fin. Un nouveau fonctionnement qui n'a pas fait l'unanimité au sein de l'équipe de TPMP, mais que Benjamin Castaldi a tenté de justifier : "Dans l'émission, les battles sont le moment où les audiences sont les moins bonnes. Ils cherchent un moyen de dynamiser l'émission qui est au demeurant très bien produite."

Gilles Verdez a alors lancé au mari d'Aurore Aleman qu'il souhaitait simplement défendre ses "amis producteurs". Une remarque loin d'être appréciée par Benjamin Castaldi qui a tenté tant bien que mal de s'expliquer. Il s'est malheureusement fait couper la parole par le compagnon de Fatou à plusieurs reprises, de quoi sérieusement l'agacer.

"Je te jure que je te sors de la pièce", l'a menacé l'ancien animateur de Secret Story après s'être levé de son siège. Pas de quoi effrayer Gilles Verdez qui a donc continué son petit manège. "Il m'emmerde, je ne dirai rien. Ce ne sont même pas mes copains, je me fiche de la production (...). Et ferme ta g****e maintenant", s'est indigné Benjamin Castaldi. Un coup de gueule qui a beaucoup fait rire tout le monde sur le plateau.

Du côté des audiences, TPMP a rassemblé 1 443 000 téléspectateurs hier soir, soit 5,9% de part de marché sur les 4 ans et plus.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !