Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Daniela Lumbroso : Quand elle était chanteuse sexy sous le nom de Coco Boer...

Quelques jours après avoir présenté une émission spéciale Céline Dion, Daniela Lumbroso prendra une nouvelle fois les commandes de la 9e Fête de la chanson française, vendredi 11 janvier sur France 3 et en direct du Zénith de Paris. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si la belle animatrice de 51 ans aime être entourées d'artistes, puisqu'elle avait elle-même tenté de percer dans la chanson !

En 1988, Daniela Lumbroso avait sorti un 45 tours sous le pseudonyme de Coco Boer, comme le rappellent nos confrères de Télé Star. Dans ce morceau intitulé C'qu'est con, riguediguedon, la toute jeune apprentie chanteuse entonnait des paroles faussement naïves et rétro : "Reste pas planté là, prends-moi dans tes bras, serre-moi très très fort, souffle pas comme un porc ! Dis des mots gentils, encore et encore." Pétillante et sexy pour défendre le titre à la télévision comme sur la pochette du disque, l'animatrice de Chabada ne poursuivra cependant pas sa carrière dans la musique, pour notre plus grand regret...

Daniela Lumbroso n'est pas la seule à avoir tenté de troquer son micro d'animatrice contre celui de chanteur à partir de la fin des années 1970. Célèbre compositeur du tube d'Herbert Léonard Pour le plaisir, Julien Lepers avait d'abord connu une courte carrière de chanteur romantique avant de devenir la star de Questions pour un champion, avec les chansons Je t'aime trop, ou De retour de vacances en 1979. Avant Télématin, William Leymergie s'était également illustré en chantant le générique du dessin animé Pac-Man (1984) inspiré du célèbre jeu vidéo, tout comme la sexy Sophie Favier avec plusieurs singles comme Aujourd'hui plus qu'hier (1984) ou le culte Il me tape sur les nerfs (1996).

Plus récemment, c'est Philippe Risoli qui avait tenté sa chance dans la musique avec un album et l'inoubliable single Cuitas les bananas (2001), tout comme Laurent Luyat, présentateur de Stade 2, avec No Sport No Stress (2010). En 2011, l'animateur Christophe Hondelatte s'était quant à lui très sérieusement lancé avec l'album Ou pas, porté par le single Dr. House, qui fera le buzz sur la toile, objet de nombreuses moqueries. Cette année, l'ex-animateur de Faites entrer l'accusé a malgré tout choisi de récidiver avec Cybernight.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Commentaires