Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Franck Dubosc, en larmes, raconte la mort de son père et leur "au revoir"

6 photos
Lancer le diaporama
Moment d'émotion lors de l'émission "Ambition intime".

L'émission Ambition intime du 6 février sur M6 a joué la carte de la décontraction entre copains avec ce numéro mettant à l'honneur Franck Dubosc. Mais la camaraderie et les blagues potaches ont laissé place à l'émotion lorsque l'acteur et réalisateur a ouvert son coeur sur son père, décédé il y a quinze ans. Son regard ému lorsque Dany Brillant chante Mon vieux puis face aux images de son papa montrent l'humoriste aussi bouleversé qu'en 2016 sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel.

La soeur de l'artiste aborde le sujet en expliquant que leur père ne l'a pas vu au sommet de la gloire : "Papa est tombé gravement malade, ça a été très dur. Je pense que Franck n'a jamais su à quel point papa était fier de lui. Je ne sais même pas s'il en a conscience. Papa était réservé. Quand il passait à la télé, il fallait qu'il voie son fils. Et ça, ce sont des choses que Franck ne sait pas. Franck et papa ne se sont pas tout dit, c'est dommage, et je sais que ça, ça ronge mon frère. Franck pense toujours à papa quand il monte sur scène, même s'il ne me le dit pas, moi je sais."

Ces paroles émeuvent aux larmes Franck Dubosc, qui les sèche délicatement. Son père est mort de la maladie de Charcot : "C'est très violent comme maladie... Je sais qu'il était fier de moi, je pense le savoir... Il est décédé en 2002, au moment de mon succès. Il n'a pas su le succès que j'ai aujourd'hui avec le cinéma, tout ça, mais il a vu l'Olympia, mais il ne pouvait plus bouger." Puis, le réalisateur Dominique Farrugia qui l'a dirigé dans Bis intervient : "Il y avait une scène où son personnage allait dire au revoir à son père. Juste avant de tourner, il me dit : 'Tu sais j'ai dit au revoir à mon père. Il avait la maladie de Charcot. J'ai terminé l'Olympia, j'ai pris la voiture et je suis allé lui dire au revoir. Quand il a joué cette scène, il y avait une émotion, la prise était magnifique."

C'est à ce moment que Franck Dubosc fait des confidences poignantes : il raconte le jour où il a dit adieu à son papa : "Le plus dur, c'est le 'au revoir'. de le regarder pour la dernière fois. On ne s'est pas tout dit. Il s'est juste excusé de mourir. Il m'a écrit une lettre et m'a montré ses jambes pour me dire qu'il ne pouvait plus se supporter comme ça." Karine Le Marchand lui demande s'il a mis fin à sa vie, son invité ne répond pas : "Je suis parti, j'étais en bas, il était au balcon et me disait au revoir. Et la dernière fois que je le vois, c'est comme ça."

Les audiences de ce numéro très émouvant ont été mitigées : 2,6 millions de personnes, soit une part de marché de 11,8% sur les individus de 4 ans et plus.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Anne Hathaway : sa troublante ressemblance avec Audrey Hepburn
Naomi Watts en Lady Diana s'invite à Paris
Catherine Zeta Jones et Bruce Willis, complices dans les rues de Paris