Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Harry Roselmack face au racisme : Ce commentaire déplacé après son premier JT

12 photos
Lancer le diaporama
Harry Roselmack dans "Quotidien" sur TMC le 6 novembre 2018.
Interrogé dans "Quotidien" sur TMC, Harry Roselmack est revenu sur son premier journal télévisé diffusé durant l'été 2006... et surtout sur le commentaire déplacé qu'il a dû afffronter après sa grande première.

En juillet 2006, Harry Roselmack était le premier journaliste noir à hériter de la présentation du journal de 20h sur TF1. Douze ans plus tard, interrogé par Yann Barthès dans Quotidien (TMC), le journaliste de 45 ans venu promouvoir son film Fractures est revenu sur cette étape importante de sa carrière... mais aussi sur la remarque très déplacée qu'il a lue à la suite de cette grande première.

À lire aussi

"J'ai pas accepté ce poste pour être le premier Noir à présenter le journal, a-t-il tout d'abord confié ce 6 novembre. Je l'ai accepté parce que je suis journaliste et que c'est évidemment hyper enthousiasmant, hyper responsabilisant de présenter le journal le plus regardé d'Europe." Et de poursuivre sur l'impact que cette première a eue sur la société : "Il y a des gens qui peut-être doutaient qu'un journaliste noir puisse présenter un 20h normal et moi je n'ai fait que présenter un 20h normal. Même si le lendemain matin j'ai pu lire dans la presse 'Le journal a été présenté dans un Français parfait', comme s'il pouvait y avoir des doutes sur ma capacité à parler français. (...) C'était dans un quotidien assez connu qui s'appelle Le Parisien pour ne pas le citer... Je ne leur en veux pas du tout, ça reste. C'est quelque chose qui m'a un peu étonné. C'est un signe qu'à un moment, tout le pays n'était pas prêt pour ça et que des gens ont été agréablement surpris et que ça les a amenés à considérer que c'était possible."

NB : Harry Roselmack a depuis présenté ses excuses au Parisien après avoir reconnu qu'il s'était trompé de quotidien et que cette phrase n'y avait jamais été écrite.

S'il a pu se rendre dans Quotidien sur TMC (chaîne du groupe TF1), Harry Roselmack ne pourra finalement pas promouvoir son film dans Touche pas à mon poste sur C8 ce jeudi 8 novembre. En effet, après l'affaire qui oppose Karine Ferri (et TF1) à Cyril Hanouna, le journaliste n'a pas été autorisé à se rendre sur la chaîne du groupe Canal+. C'est Cyril Hanouna qui a révélé cette décision dans TPMP ce 6 novembre.

"Je suis triste parce que, jeudi soir, nous devions recevoir Harry Roselmack, que j'aime beaucoup, avec qui je suis resté pote et avec qui je m'entends très très bien. Et malheureusement, suite à l'affaire TF1, Harry Roselmack ne sera pas là jeudi. Il m'a laissé un très gentil message (...) Ça nous a un peu peinés", a révélé Cyril Hanouna qui a tout de même décidé de diffuser la bande annonce du film Fractures.

Une séquence à retrouver dès à présent dans notre player !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel