Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Isabelle Adjani : La ligne retrouvée, Cannes 2009 n'est plus qu'un sale souvenir

Isabelle Adjani lors de la montée des marches du film "Everybody Knows" en ouverture du 71e Festival de Cannes, le 8 mai 2018.
48 photos
Lancer le diaporama
Isabelle Adjani lors de la montée des marches du film "Everybody Knows" en ouverture du 71e Festival de Cannes, le 8 mai 2018.
Actuellement en plein état de grâce, la grande actrice française, qui irradie le Festival de Cannes 2018, se souvient de jours moins heureux, où elle n'était pas en phase avec elle-même. Sa venue d'alors sur la Croisette avait été éprouvante...

"Je ne suis jamais complètement à l'aise avec l'exposition festivalière, qui est quand même violente. Je suis une exhibitionniste d'occasion", dit Isabelle Adjani dans l'édition de ce samedi 12 mai 2018 du quotidien Le Parisien, à quelques heures de présenter en sélection parallèle à Cannes la comédie folle Le monde est à toi, de Romain Gavras, précédée déjà d'une critique très flatteuse.

À lire aussi

Nouvelle ambassadrice de beauté de L'Oréal Paris, la grande actrice fait cette année un retour spectaculaire sur la Croisette, trente-sept ans après y avoir conquis un double prix d'interprétation (en 1981 pour Quartet et Possession), vingt-et-un après en avoir présidé le jury (en 1997) et neuf après sa dernière venue (en 2009). Pas son meilleur souvenir, loin s'en faut.

"C'était une venue inutile, statue-t-elle fermement, a posteriori. Il faut venir ici quand on s'aime un peu. Et c'était pour moi une de ces périodes de grand mal-être, avec juste le besoin de rester cachée à la maison." A l'époque, Isabelle Adjani n'affichait pas du tout la même silhouette et devait s'accommoder de rondeurs remarquables...

Une image qui n'est plus aujourd'hui qu'un lointain souvenir, comme elle s'en expliquait dernièrement dans un entretien avec Franck Joucla Castillo pour l'hebdomadaire Paris Match (10 mai 2018) : "Ma ligne ? C'est presque de l'histoire ancienne. C'est réglé pour la vie ! On en parle là, OK, et puis après on n'en parle plus. C'est vital de se trouver et de se retrouver dans un corps dans lequel on se sent bien, un corps qui nous fait du bien en retour du soin que l'on a pris de lui. C'est ce que j'ai fait, j'ai pris soin de moi, de tout mon moi", confiait-elle en toute transparence à propos de ses problèmes de poids révolus. "Adepte des médecines et des gyms douces", l'actrice évoquait le chemin sensé qu'elle a suivi pour reprendre le contrôle de sa santé (physique et psychique, les deux étant liées), préférant aux régimes une "alimentation différente" ("c'est le premier médicament, la prévention prioritaire pour se maintenir en bonne santé") et au sport à outrance marche et yoga : "Le régime draconien, la machine de musculation tous les jours, c'est rude, tyrannique (...) S'enfermer dans une prison pour se libérer, très peu pour moi. Depuis un peu plus de deux ans, j'avance en observant mon tempo... et les cures végétales ont été magistrales dans cette douce "détoxification-régénération"...", détaillait-elle, apaisée.

Un bien-être retrouvé qui se voit et qui se ressent à l'heure où, venue défendre son étonnant personnage de "loufoque diva de cité, qui va loin avec ses coiffures, son maquillage et ses vêtements de mauvais goût", elle renoue avec l'effervescence de Cannes en plein Festival. "Ce qui est génial, c'est d'avoir notre film dans une sélection sans pression de la compétition officielle", observe-t-elle d'ailleurs pour Le Parisien, toujours consciente qu'affronter la Croisette relève pour elle de "l'effort" et même de "l'exploit". Mais cette année, elle sent "plein de bonnes ondes", alors...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Julie Ricci hospitalisée après avoir été renversée avec son fils Gianni le 1er mars 2019 sur Instagram.
Elodie Gossuin, animatrice sur 6ter, évoque son niveau de vie au micro de "Purepeople.com". en février 2019.
"Plus belle la vie" rend hommage à Notre-Dame - 16 avril 2019, France 3
Marie-Claude Pietragalla répond au Quand tu tapes, pour Purepeople.com. Janvier 2019
Laeticia Hallyday publie une vidéo de sa maman Françoise Thibault qui se fait tatouer pour la première fois. Instagram, le 4 mars 2019.
L'expert Harold Hessel a fait un malaise en pleine émission "Affaire conclue" face à Sophie Davant mardi 30 avril 2019 sur France 2.
Le mariage à l'église de Manon Marsault et Julien Tanti - W9, 10 mai 2019
Cyril Hanouna parodie Yann Barthès et "Quotidien" le 1er avril 2019 dans "Touche pas à mon poste" sur C8.
Sarah Lopez et Jonathan en interview pour "Purepeople", le 7 mai 2019, chez M6
Emmanuel Petit confie de ne pas avoir vu sa fille aînée Zoé depuis un an et demi dans "Les terriens du samedi", sur C8, le 9 février 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel