Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean Rochefort : Ce qui l'a sauvé de sa ''dépression suicidaire très violente''

Avec son livre Ce genre de choses, Jean Rochefort fait la joie de plus d'un lecteur. L'acteur revient sur sa vie riche de moments intenses, douloureux ou joyeux, avec son style inimitable. Son esprit libre se devine à chaque page et il se dévoile comme jamais. Dandy du cinéma, il revient sur certains passages de son existence dans Libération, ouvrant son coeur avec la finesse qu'on lui connaît pour parler de la dépression. Un mal violent qui l'a poussé, il fut un temps, à vouloir commettre l'irréparable.

Jean Rochefort, 83 ans, s'est mis à écrire après une remarque de son fils : "Je ne t'ai jamais vu assis", lui a-t-il dit, pointant du doigt ses innombrables activités (le cheval, le cabaret, le théâtre, la télévision, le cinéma), apprenait-on dans Le Figaro Magazine. Pour Libération, il revient sur cette idée : "Un des charmes de l'écriture, c'est qu'on est assis : je suis à l'âge où la position m'intéresse de plus en plus." Cependant, rédiger ses mémoires n'a pas été aisé : "Sinon, j'ai commencé par acheter un crayon et une gomme. J'ai ressenti assez vite plaisir et désespoir. On écrit le soir, on se couche radieux et, le lendemain matin, on a envie de se foutre par la fenêtre. Les six premiers mois, j'ai failli renoncer. Finalement, j'ai écrit le livre en treize mois, plutôt le matin, tous les jours sauf samedi et dimanche, avec une femme à qui je dictais l'après-midi. Je voyais à son regard si ça allait. Seul, j'aurais abandonné."

S'il se défend d'être "spleenesque" - il trouvait d'ailleurs Barbara trop "noire" pour lui -, Jean Rochefort n'aura néanmoins pas été épargné par la dépression. Une souffrance qu'il connaît bien : "Je suis assez compétent en la matière : cinq dépressions ces dix dernières années, couché sept à huit mois à chacune. C'est arrivé après Don Quichotte [projet inabouti et maudit de Terry Gilliam avec les ex Johnny Depp et Vanessa Paradis, durant lequel Rochefort a souffert de graves problèmes de dos, NDLR]. Dépression suicidaire très violente. La seule joie de mes journées, c'était quand j'avais trouvé l'endroit pour me tuer. À ce moment-là, il faut faire très gaffe, ne pas rester seul. J'ai été sauvé par un psychiatre qui, à force de travailler sans succès avec moi, m'a dit : 'Il y a une solution, c'est Paris.' J'habitais Rambouillet, où j'élevais des chevaux : parti de Paris à 30 ans, j'y suis revenu à 80."

Dans toutes les situations, qu'il aborde son mal-être ou qu'il mette les choses au clair quant à une mise à la retraite prématurée, Jean Rochefort oscille constamment et brillamment entre l'humour et le sérieux. Père de six enfants (trois avec Alexandra Moscwa, Pierre avec Nicole Garcia, et Louise et Clémence avec son épouse actuelle, l'architecte Françoise Vidal), Jean Rochefort pose un regard amusé, sérieux et malin sur l'existence.

"Ce genre de choses" de Jean Rochefort, aux éditions Stock
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Miley Cyrus : elle tourne le remake de LOL à Paris avec Douglas Booth !
George Clooney : une Harley et une beauté, What Else ?
Hugh Jackman à Paris : il joue les touristes à la Tour Eiffel
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel