Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Justin Timberlake, son duo "démoniaque" avec Prince au Super Bowl fait scandale

Justin Timberlake assure le show de la mi-temps lors du Super Bowl à Minneapolis, le 1 février 2018.
20 photos
Lancer le diaporama
Justin Timberlake assure le show de la mi-temps lors du Super Bowl à Minneapolis, le 1 février 2018.
Les fans du Kid de Minneapolis n'ont guère apprécié que le jeune artiste chante en duo virtuel avec leur idole...

Dimanche 4 février 2018, à l'U.S. Bank Stadium de Minneapolis, s'est déroulé le Super Bowl, la finale du championnat de football américain de football. À la mi-temps, le mythique haftime show a été assuré par Justin Timberlake. Sa prestation a peu convaincu après les shows spectaculaires de Madonna, Katy Perry ou Lady Gaga. Son hommage à Prince, pourtant validé par la famille, a même choqué de nombreux fans.

Un duo d'outre-tombe

Le site américain TMZ.com a retrouvé une interview de Prince dans laquelle il décrit comme "démoniaque" cette mode des duos virtuels. Et c'est exactement ce qu'a fait Justin Timberlake en chantant I Would Die 4 U, extrait de Purple Rain, lors du Super Bowl. En 1998, au magazine Guitar World qui lui demandait s'il pourrait faire un duo virtuel avec artiste décédé, Prince avait répondu : "Certainement pas. C'est la chose la plus démoniaque inimaginable. Les choses sont comme elles sont et comme elles devraient être. Si j'avais dû faire de la musique avec Duke Ellington, nous aurions vécu à la même époque. Tout ce truc de réalité virtuelle... C'est vraiment démoniaque. (...) Refaire chanter John Lennon depuis sa tombe... Cela ne m'arrivera jamais. C'est pour empêcher que ce genre de chose m'arrive que je veux un contrôle artistique total."

Quelques jours avant le Super Bowl, la rumeur d'un hologramme de Prince était insistante. L'idée aurait été abandonnée au profit d'une projection de l'artiste chantant I Would Die 4 U sur un grand voile blanc au-dessus du piano de Justin Timberlake.

He's bringin' sexy back (yeah)

Ce qui a agacé les fans, et notamment l'humoriste américain Sinbad qui a insulté Timberlake après sa prestation sur les réseaux sociaux, c'est que Prince et son jeune confrère ne semblaient guère s'apprécier. En 2006, quand Justin Timberlake publie le tube mondial Sexy Back, Prince fait remarquer que le "sexy n'était jamais parti nulle part". L'année suivante, Timberlake chante Give It to Me : "Ne me déteste pas parce que tu n'y as pas pensé en premier." Et pour couronner le tout, Justin s'était foutu de la petite taille de Prince lors des Golden Globes 2007.

Il n'y a pas que les fans de Prince qui grincent des dents, beaucoup ont rappelé la différence de traitement entre Justin Timberlake et Janet Jackson lors du nipplegate en 2004. Le premier n'a pas le moins du monde été inquiété alors que la seconde a pratiquement été abandonnée par l'industrie musicale sans compter son bras de fer interminable avec la NFL et la chaîne. Bref, Justin Timberlake au Super Bowl n'était sans doute pas la meilleure idée pour défendre son nouvel album, le mal-aimé Man of the Woods. Les audiences le prouvent avec la plus forte baisse depuis neuf ans : Justin Timberlake n'a réuni "que" 106,6 millions de téléspectateurs. Cela reste colossal...

Justin Timberlake rend hommage à Prince durant la mi-temps du Super Bowl à Minneapolis, le 4 février 2018.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Justin Timberlake : le beau gosse joue les dandy sur la Croisette
Ces couples de stars qu'on avait oublié !