Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Super Bowl : Justin Timberlake, un show impeccable et un duo avec... Prince !

59 photos
Lancer le diaporama
Justin Timberlake rend hommage à Prince durant la mi-temps du Super Bowl à Minneapolis, le 4 février 2018.
Le chanteur de 37 ans assurait le mythique halftime show de la finale de football américain.

Depuis quelques années, c'est à qui offrira le spectacle le plus dingue à l'occasion de la mi-temps du Super Bowl, la finale du championnat de football américain. Après les gladiators de Madonna, le retour des Destiny's Child pour Beyoncé, Katy Perry traversant le terrain sur une comète et Lady Gaga arrivant sur scène en sautant depuis les hauteurs du stade, Justin Timberlake pouvait-il faire plus fort ? La pression était énorme sur les épaules de l'artiste, dimanche 4 février 2018 à Minneapolis où les Eagles de Philadelphie sont arrivés à bout des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Habillé de la tête aux pieds par Stella McCartney, Justine Timberlake a débuté son show avec le futuriste Filthy, premier extrait de son nouvel album paru vendredi 2 février, Man of the Woods. Le chanteur est dans un night-club recréé dans les entrailles de l'U.S. Bank Stadium à Minneapolis. Il rejoint ensuite la pelouse où l'attendent ses musiciens et offre une medley couvrant toute sa carrière solo : Rock Your Body, Señorita, un Sexy Back étrange (des problèmes de sons peut-être), My Love, Cry Me A River, Suit and Tie et Until The End of Time. À ce moment du spectacle, Justin Timberlake s'installe au piano : "C'est pour vous Minneapolis", lance-t-il avant de chanter I Would Die 4 U, extrait de Purple Rain, en duo avec un Prince ressuscité dont l'image apparaît sur un grand voile blanc. La caméra offre alors un plan aérien du stade nous montrant la ville s'éclairer petit à petit en violet... Les rumeurs évoquaient un vulgaire hologramme du Kid de Minneapolis décédé il y a deux ans, Timberlake, en jouant la carte de la simplicité, offre le plus joli moment de ses 13 minutes et 51 secondes bien monotones.

On en veux pour preuve son interprétation de Mirrors, entouré d'une myriade de... miroirs. Justin Timberlake termine par le tubesque Can't Stop The Feeling qu'il va chanter dans les tribunes du stade, au milieu du public. L'époux de Jessica Biel, héroïne de son dernier clip, Man of the Woods, danse avec un gamin qui se demande probablement ce qui lui arrive. Un petit selfie pour finir et la star disparaît.

Sur les réseaux sociaux, le hashtag #JusticeforJanet a fait son apparition. Janet Jackson avait fait scandale en 2004 lorsque Justin Timberlake avait arraché, par accident (hum hum), une partie de son corsage et révélé son sein sur une chaîne nationale. Samedi, la petite soeur de Michael Jackson a mis fin aux spéculations en confirmant qu'elle ne participerait pas au halftime show de Justin Timberlake. L'artiste n'a pas non plus fait appel à ses anciens camarades du groupe 'N Sync avec lesquels il s'était déjà produit au Super en 2001 au côté d'Aerosmith et Britney Spears.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Justin Timberlake : le beau gosse joue les dandy sur la Croisette
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel