Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le prince Harry reçoit le 'go' pour son déploiement en Afghanistan

Promu en avril au grade de capitaine, le prince Harry a reçu en juin 2011 l'aval de la reine et des autorités pour repartir combattre en Afghanistan, en tant que pilote d'Apache. Il lui reste cependant près de huit mois d'entraînement aux situations de combat avant un éventuel déploiement.
3 photos
Lancer le diaporama

N'en déplaise à la couronne et au gouvernement, le prince Harry n'a jamais perdu de vue son objectif : repartir au front en Afghanistan pour combattre au sein du contingent britannique. Et il touche au but.

Formé sur hélicoptère de combat Apache, le second fils du prince Charles, âgé de 26 ans, a reçu un feu vert de principe pour être envoyé au combat, selon le Times, suivi par l'ensemble de la presse britannique. Quitte à laisser craindre un bras de fer avec la famille royale, "Dirty Harry" n'a jamais abdiqué ses désirs de servir sa patrie de la manière qu'il a choisie, et n'avait même pas été échaudé quand, en 2008, le gouvernement avait dû décider son rapatriement en urgence d'Afghanistan, où le jeune homme officiait dans le plus grand secret en tant qu'opérateur au sol (dirigeant les bombardiers pilonnant les positions talibanes) depuis plusieurs semaines, sa couverture étant grillée.

En début d'année, le frère du prince William, qui poursuit quant à lui sa carrière de pilote de secours rattaché à la base d'Anglesey, déclarait, avec beaucoup d'aplomb : "On devient un capital très coûteux, l'entraînement est très coûteux. Ils ne me feraient pas faire ce que je fais et ne me laisseraient pas occuper la place de quelqu'un d'autre s'ils n'avaient pas l'intention de me faire faire le travail pour lequel j'ai été formé." La révélation du feu vert, supposément accordé par sa grand-mère la reine Elizabeth II et les autorités militaires compétentes, abonde en son sens.

Promu en avril 2011 au rang de capitaine, moins d'un an après avoir reçu ses ailes, à l'issue de son premier stage de pilotage d'un hélicoptère Apache, le prince Harry doit encore toutefois s'aguerrir aux situations de combat avant son éventuel déploiement. C'est le point sur lequel a insisté le secrétariat du prince, sans confirmer ni infirmer l'information : "Il a encore environ huit mois de formation de pilote des Apache. Tant qu'il n'a pas terminé, la question de son déploiement est hypothétique. Cependant, son intention a toujours été de servir là où l'armée l'envoie."

Le sujet revient dans l'actualité alors que son frère aîné se prépare à sa visite officielle en Amérique, où il doit notamment rencontrer avec sa femme Catherine d'anciens combattants américains, à l'heure où les forces américaines et britanniques représentent le principal contingent en action en Afghanistan et en Libye.

D'un point de vue plus léger, l'horizon du retour d'Harry au combat pose encore une fois la question de son idylle en pointillés avec Chelsy Davy, qui a, elle, prévu de s'installer à londres en septembre...

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Exclu - Chimène Badi répond à l'interview "La Liste", de Purepeople.com. Mai 2019.
Les deux aînés d'Edinson Cavani découvrent leur petite soeur India, née le 17 mai 2019 à Paris.
Larusso, nouvelle artiste de la tournée "Stars 80", en concert au Stade de France le 18 mai 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel