Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Rachel Legrain-Trapani "porteuse du gène" de la maladie de Laurence Boccolini

26 photos
Lancer le diaporama
Rachel Legrain-Trapani dans "TPMP People", vendredi 29 mars 2019, sur C8
Miss France 2007 a fait une révélation dans "TPMP People", ce vendredi 29 mars 2019. Rachel Legrain-Trapani a admis être porteuse du gène de la maladie dont est atteinte Laurence Boccolini, la polyarthrite rhumatoïde.

Ce vendredi 29 mars 2019, Matthieu Delormeau et ses chroniqueurs de TPMP People (C8) ont évoqué le récent coup de sang de Laurence Boccolini. Un message cash posté sur Instagram le 24 mars dernier, après qu'une femme l'a accusée de trop se plaindre dans ses interviews de la souffrance que lui cause sa maladie, la polyarthrite rhumatoïde. Touchée, Rachel Legrain-Trapani (30 ans) a admis connaître parfaitement ce mal qui ronge l'animatrice de TF1 âgée de 55 ans.

À lire aussi

L'ancienne compagne de Benjamin Pavard a révélé que son papa en souffrait également : "On est tous égaux face à cette maladie, j'en suis témoin parce que mon père a la polyarthrite, il n'y a pas de traitement pour ça, à part des anti-inflammatoires." Raphel Legrain-Trapani a ensuite expliqué qu'elle pourrait en être atteinte dans le futur et a soutenu Laurence Boccolini : "Je suis porteuse du gène, mais je ne sais pas encore si la maladie va se déclencher, mais je sais très bien qu'il n'y a aucun traitement, donc les gens sont méchants, on est tous égaux face à la maladie."

Pour rappel, la présentatrice de Je suis une célébrité, sortez-moi de là a révélé sa maladie il y a un an, sur Instagram. Par la suite, elle a été interrogée sur le sujet lors de certaines interviews et a, parfois, accepté de répondre aux interrogations des journalistes. Début janvier, elle a par exemple confié à nos confrères de Gala que c'était vers l'âge de 30 ans que les premiers symptômes étaient apparus. Ce sont les articulations des pieds qui l'ont d'abord fait souffrir comme elle l'a expliqué: "Puis cela a atteint le bas du dos et les mains. Il a fallu beaucoup de temps pour qu'on diagnostique finalement une polyarthrite. (...) Il faut encaisser." La maman de Willow (5 ans) a aussi admis que son incroyable perte de poids était liée à sa maladie.

Le coup de gueule de Laurence Boccolini

Loin d'apprécier les confidences de Laurence Boccolini, une femme, atteinte de la même maladie, s'est permis de lui envoyer une lettre à son domicile pour lui reprocher de se plaindre. Elle lui a également qu'elle a la chance de pouvoir s'offrir tous les traitements "qui sont nécessaires et qui ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale". Des remarques qui ont fait sortir la femme de Mickaël Fakaïlo de ses gonds.

Après s'en être pris aux journalistes "en panne d'inspiration" qui aiment à titrer sur sa polyarthrite rhumatoïde "sans [sa] permission" pour vendre leurs magazines, elle a notamment écrit : Quant à ma prétendue possibilité de 'm'offrir' tous les traitements possibles et imaginables grâce à un compte en banque plein à craquer (si seulement) sachez que même si j'étais riche comme Arthur et Laurent Ruquier réunis, mon argent ne me servirait strictement à rien car les remèdes à la PR sont pratiquement les mêmes pour tous ceux qui en souffrent ! Pour ma part, ils ne fonctionnent pas et je n'ai aucun traitement...",

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel