Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Top Chef 2013 : Adrien éliminé, des mets présidentiels, Laure Manaudou gourmande

11 photos
Lancer le diaporama

Hier, lundi 11 février, M6 proposait le deuxième épisode de sa quatrième saison de Top Chef. Pendant trois heures de programme, les téléspectateurs ont pu découvrir les treize candidats encore en lice - Aurélien, Etienne et Emilie ayant quitté l'aventure lors du premier épisode. Ces derniers étaient bien décidés à défendre leur place. Hélas, pour l'un d'entre eux, l'aventure est déjà terminée. Adrien a été éliminé à l'issue d'un prime aussi succulent que plein de surprises...

Si vous avez manqué Top Chef, saison 4, la suite est faite pour vous...

Les restes de la poule au pot
L'heure est à la dégustation d'une succulente poule au pot, cuisinée par Jean-François Piège. Et sans mauvais jeu de mots, ça sent le piège... En effet, cela paraît trop beau pour être vrai. Et ça l'est ! Les candidats doivent désormais cuisiner un plat gastronomique avec les restes de la poule au pot du chef : une cuisse de poulet, un morceau de foie et un fond de bouillon. Noëlle mise sur des makis, Fabien, lui, part sur des ravioles. Yoni a la pression, il ne veut pas rater cette épreuve.

Il faut dire que l'enjeu est de taille : deux immunités afin de pouvoir participer aux prochaines épreuves sans être éliminés.

Jean-François Piège et Cyril Lignac vont éliminer les six plats les moins convaincants visuellement, ces derniers ne seront même pas goûtés. L'assiette de Latifa est la première éliminée, cette dernière comprend complètement ce choix. "J'ai pas envie de le manger en fait", lance Jean-François Piège en regardant l'assiette d'Adrien. Il admire en revanche l'idée du soufflé de Julien, qui est agréablement surpris. Joris est également éliminé.

Cyril Lignac élimine également trois candidats. Il élimine Julien pour le dressage, ainsi que le plat de Quentin, et celui de Virginie.

Les plats de Florent, Yoni, Fabien, Naoëlle, Valentin, Vincent et Jean-Philippe sont dégustés par les deux chefs. "On s'est régalé aujourd'hui", confie le chef Piège aux candidats. Ce dernier a eu un coup de coeur pour l'assiette de Naoëlle. Quant à Cyril Lignac, il a un faible pour l'assiette de Florent.

Florent et Naoëlle sont donc immunisés, ils participeront aux prochaines épreuves mais ne pourront être éliminés.

Quelques longueurs et une sardine à Marseille !
Les candidats sont désormais divisés en deux groupes. Le premier se rend au Cercle des nageurs de Marseille pour y retrouver Camille Lacourt, Frédérick Bousquet, Grégory Mallet et Laure Manaudou. Les sept candidats du groupe un vont devoir cuisiner pour les champions, mais avant cela, ils enfilent des maillots de bain et se lancent dans le bassin olympique pour quelques longueurs avant de commencer. Virginie se rince l'oeil quand les athlètes arrivent. Attention quand même, notre Frédérick national n'est pas un coeur à prendre et sa belle Laure, maman de leur petite Manon et actuellement enceinte de leur deuxième enfant, est juste à ses côtés.

Ils vont devoir cuisiner la sardine et réussir à atténuer le goût de cette dernière afin que les nageurs se régalent. Celui qui n'aura pas réussi à convaincre les jurés ira en épreuve de dernière chance. Ils n'ont que quinze minutes avant d'envoyer les assiettes. Quentin veut mariner les sardines pour partir sur des ravioles. Adrien, lui, va adoucir la sardine avec de l'avocat et du yuzu.

C'est l'heure de la dégustation. Laure Manaudou aime la bouchée de Virginie, pour laquelle elle vote, en particulier pour son côté sucré grâce à la mangue. Camille Lacourt apprécie la bouchée de Joris, il vote donc pour lui. Laure semble avoir été convaincue par les bouchées des candidats, elle est réconciliée avec la sardine. Grégory Mallet a eu un coup de coeur pour la préparation de Quentin. Frédérick Bousquet, lui, a préféré la présentation de Fabien. Julien, Adrien et Latifa sont sur la sellette.

Les chefs vont sauver deux de ses candidats. La chef Ghislaine Arabian sauve Latifa, le chef Marx, lui, décide de sauver Julien.

Adrien va donc passer en épreuve de la dernière chance. "J'ai envie de tout rendre à ce moment-là", confie-t-il, "j'ai pris une claque".

Du poulet... de la cuisse à la crête !
Les six candidats encore en compétition vont maintenant devoir cuisiner la viande préférée des nageurs : le poulet. Ils doivent cuisiner l'ensemble du poulet de la cuisse aux abats, en passant par la crête et les pattes. Ils vont travailler en équipe (Virginie, Julien et Fabien face à Latifa, Joris et Quentin).

Quentin est déçu d'être avec Latifa, il la trouve trop énergique et trop différente de lui. Vont-ils réussir à travailler ensemble ? Les cuisiniers vont devoir cuisiner leurs trois plats en une heure et demie et travailler en relais. Un candidat prenant du retard peut donc pénaliser toute son équipe en bloquant les autres candidats.

Julien attaque les suprêmes dans l'équipe une pendant que Joris s'attaque au blanc de poulet et à la carcasse dans l'autre équipe. Ils sont les deux plus rapides. Julien se coupe : "Je suis en train de pisser le sang." Pour Joris, son adversaire se précipite trop et n'est pas concentré : "Ce n'est pas un concurrent pour moi." Sympa !

Latifa prend le relais et s'occupe des cuisses. Joris est un peu angoissé par ce que Latifa va cuisiner : "Je suis très stressé, j'ai mangé mes ongles." Virginie est également très tendue de ne pas pouvoir voir ce qu'il en est de leurs plats. Fabien dresse le curry de poulet. Il prend de l'avance sur Latifa. Arrivé après Latifa, il rattrape le temps perdu par Julien, en raison de sa blessure, et part avant elle. C'est au tour de Virginie de prendre le relais. Stressée, elle l'est encore plus en découvrant ce qu'il reste à cuisiner : des coeurs, des têtes. Latifa oublie l'horloge et ne remarque même pas son retard : "Faut pas que je lui laisse un merdier pareil à Quentin !" C'est à Quentin de se lancer. Lui qui pensait tomber sur des foies est déçu, il doit cuisiner des coeurs et des abats dont il n'est pas coutumier. Il décide de frire les pattes : "J'ai vu ça en Chine." De son côté, Virginie passe au dressage.

Les nageurs et les chefs vont déguster. Florent Manaudou, le frère de Laure, a rejoint la table. Laure trouve qu'on ne retrouve pas le poulet dans le curry de l'équipe 1. "C'est bluffant", lance Marx au sujet du plat à base d'abats de la première équipe. Ils goûtent maintenant les plats de l'équipe 2. Le plat à base de suprême de poulet semble charmer les chefs autant que les nageurs. "Il y a un petit bout de bacon qui m'appelle", confie Laure, gourmande.

L'équipe 2 remporte cette épreuve. C'est donc Virginie, Julien et Fabien qui rejoignent Adrien pour l'épreuve de la dernière chance.

Élections dégustatives !
Le deuxième groupe se retrouve en présence de Gilles Brochard, écrivain politique, ainsi que le chef Francis Loiget, ex-chef pâtissier de l'Élysée. Les candidats vont devoir cuisiner quatre plats préférés de présidents de la cinquième République.

Le premier plat : l'escalope de veau à la romaine au jambon sec, plat préféré de Nicolas Sarkozy. "C'est peut être le côté Carla Bruni qui l'a fait pencher vers l'Italie", confie Florent. Ils vont également devoir cuisiner la tête de veau sauce gribiche de Jacques Chirac, le gigot d'agneau de François Mitterrand, et la tarte aux pommes de Valery Giscard d'Estaing.

Florent, Vincent et Jean-Philippe vont affronter Naoëlle, Yoni et Valentin. Ils ont deux heures trente pour revisiter ces quatre plats. Naoëlle et Florent sont naturellement protégés de toute élimination grâce à leur immunité. "On rêve tous de cuisiner un président, enfin de faire la cuisine pour un président", confie Yoni. Jean-Philippe assaisonne le gigot. La première équipe part sur un gigot d'agneau rosé avec un caviar de haricots blancs. Pendant ce temps, dans l'équipe rouge, Valentin travaille sur la tarte aux pommes avec un sablé façon crumble et une mousse vanillée. Valentin se laisse guider par Naoëlle, qui a un fort caractère. L'équipe de Naoëlle prend un peu de retard, laissant l'escalope vacante.

Défi : Florent et Valentin décident d'abandonner leur tâche pour s'adonner au défi proposé par Stéphane Rotenberg. Ils doivent réaliser des carottes rappées parfaitement assaisonnées. Florent remporte l'épreuve. Il demande aux deux candidats de son choix dans l'équipe adverse de s'arrêter quinze minutes : Naoëlle et Yoni. Ils doivent guider Valentin, qui s'en veut beaucoup. "C'est horrible", confie Naoëlle.

Les chefs et les imitateurs Gérald Dahan, Sandrine Alexi et Didier Gustin dégustent les plats. Ils préfèrent les plats de l'équipe bleue : Florent, Vincent et Jean-Philippe.

La sole de la dernière chance
Yoni, Valentin, Virginie, Julien, Fabien et Adrien sont donc soumis à l'épreuve de la dernière chance : revisiter une sole de deux façons.

La sole de Yoni fait sensation. Les chefs parlent de "découverte". "Continuez parce que c'est rare d'avoir un plat de tel niveau en dernière chance", confie Piège. Yoni est le premier sauvé. Fabien et Julien ont également réussi à convaincre les chefs. Une assiette a été bien en-dessous des deux autres. C'est le plat d'Adrien qui a le moins convaincu, à l'unanimité. Virginie et Valentin sont sauvés.

Adrien est éliminé. Il n'est pas content de son dernier plat.

Côté audience, M6 est troisième avec le deuxième épisode de cette quatrième saison de son célèbre programme culinaire. Jusqu'à minuit, l'émission a réuni 3,2 millions de téléspectateurs, soit 400 000 de moins que la semaine dernière. Les parts de marché ont atteint 15% sur les quatre ans et plus et 22,5% sur les ménagères de moins de cinquante ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel