Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Viggo Mortensen : ''Ma mère est très amoindrie et souffre d'Alzheimer''

À 55 ans, bientôt à l'affiche de Two Faces of January, le charismatique Viggo Mortensen s'impose par sa régularité. Homme très discret dans la vie hollywoodienne, il n'en reste pas moins un acteur profondément attaché à ses origines, ainsi qu'à sa femme. Au cours d'une interview accordée à Marie Claire (numéro de juillet), l'acteur américain a largement évoqué ses parents, notamment sa mère, dont il semble être très proche.

D'emblée, il nous informe que sa "mère est très amoindrie physiquement et souffre d'Alzheimer". Le tout après avoir raconté une émouvante anecdote : "Lorsque j'ai été nommé aux Oscars pour Les Promesses de l'ombre [en 2008, NDLR], ma mère a tenu à m'accompagner à une cérémonie. Elle a passé la soirée à observer les acteurs et actrices plus âgés. Je ne sais pas qui ils étaient, je reconnaissais juste leur visage, et elle me donnait leur nom, dans quels films ils avaient joué, citait des dialogues de leurs films les plus célèbres, et se levait pour aller leur parler. Je suis content de l'avoir emmenée, car maintenant, à 85 ans, elle ne pourrait plus le faire."

Une mère cinéphile qui l'a initié au septième art, contrairement à un père peu enclin à voir son fils jouer la comédie. "Au fond, le cinéma ne l'intéressait pas tant que ça", préciser Viggo Mortensen. En revanche, sa mère "a toujours aimé cet univers". Il se souvient "Elle m'a élevée seule à partir de mes 11 ans et m'emmenait régulièrement voir des films à la sortie de l'école. Je me souviens notamment du Docteur Jivago et de Lawrence d'Arabie."

Évoquant une femme "forte sans être agressive, indépendante dans son jugement et son comportement", Viggo Mortensen voue un culte sans borne à sa mère. "À travers elle, j'ai appris à voir les femmes comme des personnes", assure-t-il. Une mère qui lui a également inculqué l'humilité, notamment dans le rapport à soi, la beauté. "Peut-être que je tiens cela de ma mère, car elle n'a jamais été vaniteuse. Et mon père non plus. Il n'y a personne dans ma famille qui soit comme ça", précise l'intéressé. Il surenchérit : "Dans la vie, je n'ai rien d'un sex symbol."

Homme de caractère, Viggo Mortensen n'est pas du genre à mâcher ses mots. Là encore probablement un héritage de sa mère, lui qui refuse l'injustice, déteste l'avarice et condamne les attitudes de certains hollywoodiennes et leur absence de loyauté. "Pas la peine de jouer les ambassadeurs auprès des enfants affamés d'Afrique si, à côté de ça, vous traitez de manière horrible les serveurs, comme j'ai malheureusement pu le constater de la part de certaines célébrités", dénonce-t-il.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel