Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
Steven des "Princes de l'amour 5" en interview pour Purepeople - décembre 2017
Steven Bachelard des "Princes de l'amour 5" en interview pour "Purepeople", décembre 2017
Jean-Michel Aphatie répond au doigt d'honneur de Thierry Ardisson dans "C à Vous" (France 5) mercredi 17 janvier 2018.
Dernières news
Prix Lumières 2016, les nominations : Un avant-goût des César...
05 Jan 16h10

Prix Lumières 2016, les nominations : Un avant-goût des César...

Un film tire tout particulièrement son épingle du jeu, mais les autres favoris sont aussi au rendez-vous.
Biographie

Naissance : Le 31 Octobre 1960

Âge : 57 ans

Métier : Réalisateur

Signe astrologique : Scorpion

Pays : France

Ville : Roubaix

Arnaud Desplechin est un cinéaste reconnu né le 31 octobre 1960 à Roubaix dans le nord de la France. Dès son plus jeune âge, il témoigne d'un vif intérêt pour le milieu cinématographique. Aussi, il entreprend des études en ce sens et intègre l'université de Paris III (Sorbonne) pour suivre des cours de cinéma. En 1984, il sort diplômé de l'Idhec dans la branche intitulée "Réalisation et prises de vue". Une fois débarrassé de ses contingences scolaires (durant son parcours, il parvient à achever deux courts-métrages), il se lance dans la vie active en tant que directeur de la photographie, notamment sur plusieurs films d'Eric Rochant qu'il a rencontré à l'Idhec. Ensemble, ils écrivent d'ailleurs le scénario d'Un monde sans pitié qui sort sur les écrans en 1989.
L'année d'après, c'est en tant que réalisateur qu'Arnaud Desplechin fait parler de lui avec le moyen-métrage La vie des morts. Emmanuelle Devos, Emmanuel Salinger ou encore Marianne Denicourt jouent dans cette production et entrent dans le même temps dans le cercle des acteurs fétiches du cinéaste. Le film, lui, ne passe pas inaperçu et reçoit de nombreuses récompenses : au Festival Premiers Plans d'Angers mais aussi au Prix Jean-Vigot du court-métrage. Le film est également sélectionné lors de la Semaine de la critique qui se déroule durant le Festival de Cannes.
Arnaud Desplechin se lance aussi dans la réalisation de longs-métrages. Avec des oeuvres comme La Sentinelle (1991) ou encore Comment je me suis disputé... ("ma vie sexuelle") (1994), l'homme inscrit son nom avec force dans l'histoire du cinéma français. Certains parlent d'un véritable phénomène cinématographique et le terme "génération Desplechin" ne met pas longtemps à envahir les articles de la presse spécialisée.
Fort de sa notoriété et de son succès, plus rien ne semble freiner Arnaud Desplechin qui tourne des films en anglais (Esther Kahn en 2000) et réalise des films aux accents de documentaires (Léo, en jouant "Dans la compagnie des hommes" et Unplugged, en jouant "Dans la compagnie des hommes").
Cinéaste salué pour sa manière si personnelle de filmer l'intime, Arnaud Desplechin réalise notamment deux oeuvres sur la famille : L'Aimée en 2007 où il filme certains membres de son propre clan (son père, son frère Fabrice et ses neveux) lors de la vente de la maison familiale, et Un conte de Noël qui suit une réunion de famille à Roubaix... Il fait d'ailleurs appel aux actrices fille et mère, Chiara Mastroianni et Catherine Deneuve, qu'il avait déjà mise en scène pour la première fois en 2004 dans Rois et Reine.
Ce dernier film a par ailleurs créé une forte polémique : son ancienne compagne, Marianne Denicourt, estimant qu'il avait plagié sa propre vie dans ce scénario, a porté plainte en 2006 et a réclamé 200 000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal a finalement débouté l'actrice de sa requête.
Artiste engagé, il a notamment été le co-initiateur du Manifeste des 66 cinéastes. Ce texte écrit avec Pascale Ferran, rencontrée à l'Idhec, appelle à la désobéissance civile suite au projet de la loi Debré qui criminalisent les personnes hébergeant des sans-papiers.
Arnaud Desplechin a deux soeurs : l'écrivaine et journaliste Marie Desplechin ainsi que la scénariste Raphaëlle Desplechin.

 

Filmographie :
2008 : Un conte de Noël
2007 : L'Aimée
2004 : Rois et Reine
2003 : Unplugged, en jouant "Dans la compagnie des hommes"
2003 : Léo, en jouant "Dans la compagnie des hommes"
2000 : Esther Khan
1996 : Comment je me suis disputée... ("ma vie sexuelle")
1992 : La Sentinelle
1991 : La vie des morts
1984 : Le couronnement du monde
1983 : Le Polichinelle et la machine à coder

Top News
Prix Lumières 2016, les nominations : Un avant-goût des César...
05 Jan 16h10

Prix Lumières 2016, les nominations : Un avant-goût des César...

Un film tire tout particulièrement son épingle du jeu, mais les autres favoris sont aussi au rendez-vous.
Photos