Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta Vietnam : Frédérique éliminée, une candidate éborgnée et... un public conquis ! (réactualisé)

Réactualisation : Le lancement de cette dixième saison a été suivi par de nombreux Français. En effet, en moyenne 7,8 millions de téléspectateurs, soit 32,7% de part d'audience, étaient branchés sur TF1 ! Côté ménagères de moins de 50 ans, le score est excellent, puisque 44,6% d'entre elles se sont passionnées pour le jeu d'aventures. L'an dernier, la saison 9 avait démarré à 7,3 millions de téléspectateurs (35,4% sur l'ensemble du public, 45,1% sur les ménagères). Avec un carton d'audience pour l'émission Secret Story, diffusée ensuite, on peut dire que TF1 a fait une très belle soirée !

Ce vendredi 17 septembre : premier épisode de la dixième saison de Koh Lanta et première partie de la Friday Real TV Night Fever (deux émissions de télé-réalité à la suite : Koh Lanta puis Secret Story). Et cette fois, Denis Brogniart nous embarque au Vietnam. Si vous avez raté le premier épisode de Koh Lanta 10 et que vous avez raté l'élimination de Frédérique, séance de rattrapage de ce PRIME 1

Deux candidats sont mis de côté !

Jour 1 : Alors que les 18 candidats sont sur la jetée de Con Dao, Denis Brogniart choisit de les stresser. Deux d'entre eux doivent rester sur le port pendant que les autres poursuivent l'aventure. Incompréhension totale des aventuriers qui doivent se désigner entre eux alors qu'ils ne se connaissent même pas ! Pourtant, les courageux Véronique et Boris acceptent de se sacrifier en espérant qu'il ne s'agit pas d'une élimination immédiate...

Boris, 30 ans : Jeune cadre parisien spécialisé dans les applications de téléphonie mobile, il aime aller vers l'inconnu. Il aime tellement cela que par le passé, il a été attiré par la tentation d'une île... En clair, c'est un ex-tentateur.

Véronique, 55 ans : Retraitée vivant dans le sud-ouest, elle est une ancienne prof de tennis, très vivace. Elle veut et exige absolument aller sur les poteaux.

La vive quinquagénaire Véronique et l'ex-tentateur Boris sont dépités sur le ponton... jusqu'à ce que Denis leur explique qu'ils vont devenir "les éclaireurs". Ils vont découvrir les campements, seuls, sans endurer le calvaire enduré par les autres pour atteindre le bivouac.

Tous à l'eau et quelques nausées !

Les autres, justement, apprennent à se connaître sur le bateau : Frédérique, la toiletteuse pour chiens de 45 ans, constate qu'elle est la plus âgée des filles et cela la déprime. Pourtant, du caractère, elle en a cette toiletteuse pour chiens. Cette Brigitte Bardot en puissance trouve inconcevable que l'on n'aime pas les animaux. Elle confirme sur le bateau à Alain qu'elle ramasse tous les chiens, pigeons et hérissons qu'elle trouve : sa maison est une arche de Noé des animaux crevés. Intéressant... Son interlocuteur l'écoute attentivement : Alain, 47 ans, est aussi fan des animaux. Mais, rien à voir, il est confiturier.

Et pendant que Frédérique confie son amour des animaux bons à être empaillés, Wafa se vide les tripes : la jolie jeune femme de 26 ans vomit à tout va, visiblement victime du mal de mer. Wafa, 26 ans, est une jeune et jolie maman, plus à l'aise sur un tatami (championne de lutte) que dans un bateau de pêche, visiblement.

Boris l'éclaireur, lui, arrive seul sur son campement. Il doit se débrouiller sur cette surface rocailleuse sans palmier. De même pour l'autre éclaireuse Véronique qui arrive sur une longue étendue de sable fin. Véro (qui a le sens du style : t-shirt rose et chaussettes assorties) part à la recherche de l'eau en prenant soin de slalomer entre les lézards ; et elle trouve rapidement la source d'eau. Elle est contente d'avoir trouvé l'eau...
L'eau justement, les autre sont bien dedans. De leur bateau, ils sautent tous à l'eau pour nager 200 mètres et rejoindre la terre ferme... mais certains nagent moins bien que d'autres. Notamment Alain qui manque de se noyer et vomit dans l'eau (en dix saisons de Koh lanta, il ne sait toujours pas qu'il vaut mieux savoir nager pour participer à une telle émission ?). Heureusement, Claude arrive à sa rescousse... Claude, 30 ans est un chauffeur de maître. Il a perdu sa maman il y a longtemps et est un vrai fonceur qui n'a besoin de personne dans sa limousine (prêtée par son entreprise).

Marine, 35 ans, la rouquine hôtesse de l'air (et féministe) est la première à arriver sur la plage. Elle exulte tout comme Audrey (24 ans), la maniaque du ménage. "Quelqu'un qui sent mauvais, ça me rend malade !" dit-elle dans son portrait vidéo. Elle est bien tombée, elle : il n'y a pas de douche portative dans Koh Lanta !
Une fois arrivé sur la plage, Alain remercie mille fois son sauveur Claude. Alain est déjà impressionné par l'aventure de Koh Lanta... alors qu'il vient de commencer : il a juste nagé sur 200 mètres !

Mais... c'est où le nord ?

Jennifer, une commerciale de 23 ans, est un petit rayon de soleil qui remotive les troupes : une belle dose d'optimisme pour les troupes démoralisées de passer la prochaine nuit froide dans des vêtements trempés. Voilà de quoi inquiéter Vivien, un lycéen flemmard de 20 ans au débit de parole équivalent à celui de Doc Gynéco : "L'idéal c'est que je me réveille à 15h00 et je me recouche à 15h30".

Tous arrivés sur la plage, ils reçoivent un message par "bouteillisimo" (le colissimo de Koh Lanta) qui leur demande de rejoindre le nord. Oui... mais où est le nord ? C'est simple pour Virginie (38 ans) une coiffeuse qui est blonde : le nord est à l'opposé de la mer puisque la mer est forcément au sud ! C'est logique pour elle ! Toutes les mers sont au sud, c'est évident !
Certains aventuriers, plus malins, établissent le nord avec le coucher du soleil mais, nouvelle question : il est où le soleil ? Oh la ! C'est du lourd, cette année ! Ils sont paumés ! Les garçons prennent les choses en main pour se mettre d'accord pour trouver le nord mais le jeune mannequin Valentin (beau garçon de 20 ans et pro du vélo... mais surtout beau garçon) a bien du mal à s'y retrouver. Philippe 41 ans a eu une idée sur la question : rempailleur de chaises et appartenant à la communauté des gens du voyage, Philou a bien du mal à être décontenancé par quoi que ce soit. Surtout que l'aventure, il connaît : il a passé six ans sur les routes avec sa femme !

Oui, mais l'assurance de Philippe ne convainc pas Abdellah, 32 ans, éducateur sportif. Finalement, non sans mal, nos 16 aventuriers (rappelons que Boris et Véronique, les éclaireurs, sont déjà sur les campements des équipes) trouvent le sentier à suivre mais la route est difficile car le sac à dos est lourd et leurs jambes fatiguées. Et en plus, ils se sont perdus... en pleine nuit ! Laurence (Suissesse de 33 ans, styliste ongulaire et mère de famille) songe à une idée intéressante : trouver un autre chemin. Les avis divergent et personne ne veut vraiment prendre la tête du groupe... alors Frédérique s'agace : "il faut un leader, il faut un chef de meute".
Ce que font Vivien et Alain qui partent dans la nuit vers un autre sentier pour tenter de trouver l'eau. Et ils y arrivent sans lumière... ils sont forts ! Pendant qu'Alain garde la réserve, Vivien va prévenir les autres et une fois réunis, ils passent leur première nuit tous ensemble. La première nuit hors d'un lit pour Vivien !

Franklin la tortue est là, Virginie devient borgne et Frédérique est insupportable !

Sur son île, Véronique est seule avec elle-même, ne se doutant pas un instant que ses camarades ne passeront pas la nuit avec elle. Enfin, elle n'est pas tout à fait seule puisqu'elle rencontre Franklin la tortue : quelle belle rencontre ! Boris, seul sur son île, souffre : il fait chaud, mais est encore tout habillé... à cause des moustiques qui ont décidé de lui faire une prise de sang de quelques litres.

2ème jour, chez les autres aventuriers. Au moment où les 16 candidats se préparent à repartir de leur campement de fortune, Virginie fait état d'un accident survenu dans la nuit. Elle s'est éborgnée ! Elle s'est pris un bout de bois dans l'oeil droit ! Mais cela ne l'arrête pas : elle et ses nouveaux amis poursuivent le chemin jusqu'à une meilleure destination afin de se voir diviser en équipes. Aurélie, 26 ans (animatrice de centres pour enfants) a d'ailleurs hâte que ce premier trek se termine. Idem pour Wafa qui fait un malaise... ce qui inquiète Kunlé, 28 ans, éducateur social.

Fin du trek et arrivée (enfin !) devant Denis Brogniart : ils apprennent que ce sera le choc des genres... ce qui ne plaît pas à Frédérique (encore elle !). "Depuis la nuit des temps, les femmes sont les femmes et les hommes sont les hommes, on se complète" annonce Frédérique décidément bien insupportable. Après cette phrase philosophique, nous apprenons que les filles sont jaunes et les garçons sont rouges. Rapidement, Frédérique met les choses au point et demande à ce que les abcès soient crevés. Oui, pas faux... sauf qu'il faut juste lui préciser que les problèmes arrivent pour l'instant à cause d'elle !

ALLUMEZZZZZ LE FEU !

Première épreuve dont l'enjeu est important : le feu. Pour cette épreuve, ils sont tous encordés et doivent passer des obstacles en aller-retour tout en portant des sacs de sable. Les filles ont eu de l'avance, mais finalement, tout le monde galère. Denis intervient pour faciliter l'épreuve et le résultat est alors sans appel : les filles remportent le feu. Mais Denis est sadique et pas gentleman pour un sou (on ne connaissait pas cela de Denis...) : il ne leur offre pas une torche... mais seulement des allumettes ! Une petite boîte avec seulement trois allumettes... Et pourquoi pas des silex aussi ?

Tu croques et tu suces !

Chez les filles. Les deux groupes ainsi formés retrouvent leur campement et leur éclaireur : les filles jaunes retrouvent Boris ; les garçons rouges retrouvent Véronique. Les filles sont ravies d'avoir un mâle pour les aiguiller sur certains aspects logistiques. Frédérique prouve d'ailleurs que ces "certains aspects logistiques" ne sont pas son fort : elle est convaincue qu'en mettant l'eau au soleil, le riz pourra cuire... Bah voyons...
Voyant le scepticisme affiché de ses "copines", Frédérique s'agace : "ça me gonfle les filles !". Divisées en deux équipes, les filles partent à la chasse à la nourriture et Virginie-la-borgne trouve du manioc et de la canne à sucre ("Tu croques et tu suces" est la consigne de la borgne).

Malaise de Vivien et dîners en vue

Chez les garçons. Les garçons arrivent sur leur île et découvrent que c'est maman Véro qui est leur chef de clan. Ils apprennent à la retraitée qu'ils n'ont pas de feu. Triste, mais ce n'est qu'un détail : les garçons décident d'en faire tout seuls comme des grands. Philippe est bien décidé à faire émerger le feu... mais Claude n'est pas très convaincu par la technique...
En moins d'une demi-heure, Philippe réussit à faire le feu ! Une première en dix ans de Koh Lanta ! Chez les jaunes aussi, le feu arrive... mais grâce aux allumettes gagnées lors de l'épreuve de confort !
Et pendant que certains s'échinent à faire du feu, Vivien (équipe rouge) s'effondre : un petit coup de chaud... et de fatigue. Les efforts ne sont pas son fort : rappelons qu'il se décrit comme flemmard ! Mais comment diantre a-t-il pu être recruté au casting ?

Le moment du dîner est problématique pour les filles : on mange quoi ? Riz ? Manioc ? Et surtout, en quelles quantités ? Des questions qui font monter le ton entre Jennifer et Virginie-la-borgne... mais retombe aussi vite. Les garçons, eux, sont plus organisés et mettent en place une hiérarchie. Ils cherchent un chef qui soit capable d'être un leader naturel au besoin lors des épreuves, Philippe s'établit en sous-chef.

Vivien crie "à l'aiiiiiiiiiiiiide" !

Chez les garçons. A la nuit tombée, tout le monde se prépare à se coucher quand un "A l'aide !!" se fait entendre : Vivien est perdu, seul, malade, en plein nuit et en pleine jungle. Tout le monde pense qu'un accident a eu lieu... mais non : "J'me suis paumé" couine-t-il. C'est une certitude : Vivien sera notre comique de service !
Chez les filles, les tensions sont palpables entre Frédérique l'agressive (il paraît qu'elle est accessoirement comportementaliste pour les animaux...) et Virginie la susceptible.

3ème jour : Dès ce nouveau jour, Frédérique est l'objet des critiques. Il faut dire qu'il y a de quoi : elle est agaçante, quand même non ? Chez les garçons, en revanche, pas le temps de se disputer : on construit un tipi à l'initiative du sous-chef Philippe alias Fire-man.

Épreuve d'immunité : qui évitera le conseil ?

Épreuve d'immunité : l'équipe qui remportera le totem évitera le conseil. Mais Denis, grand seigneur, décide que les éclaireurs s'étant sacrifiés dès le premier jour (Boris et Véronique) ils seront, de toute façon, immunisés. Quant à Virginie, étant blessée à l'oeil, elle ne peut pas participer à l'épreuve de la flamme. Par mesure d'égalité, un tirage au sort est fait chez les rouges pour " sacrifier " un candidat : c'est donc Kunlé qui est exempté de jeu, grâce au hasard des boules. Le but de cette épreuve est d'aller chercher des torches le long d'un parcours terrestre et maritime pour aller flamber une vasque. Les rouges l'emportent et seront donc dispensés de conseil. Ils sont forts ces garçons, finalement.

Ce sont donc les jaunes qui se traîneront au conseil et risqueront leur place (sauf Boris). Au vu du caractère de Frédérique, on a une petite idée de la première candidate évincée...

Frédérique donne un scoop : "J'ai pas un zizi entre les jambes !"

Mais au retour au campement, les jaunes ne pensent pas encore au conseil et ont un autre chat à fouetter : leur feu est en train de s'éteindre ! De quoi raviver les conflits ! "Elle m'énerve à faire sa mielleuse, des manières, des chichis, des ronds-de-jambes, des tours de cul ! Moi, j'en fais pas, moi ça m'énerve !" se plaint Schtroumpf Grognon (alias Frédérique) à propos de Virginie la borgne. Sur le campement des filles, c'est très tendu, Frédérique couine sans arrêt ("Aaaaaah ! Le riz est trop salé !") et exaspère les autres. Et quand quelqu'un lance : "vous imaginez Fred chez les garçons ?", l'insupportable mégère rétorque : "Je suis chez les femmes, car je suis une femme, je suis pas un mec, j'ai pas un zizi entre les jambes. J'aime bien les mecs car tu les manipules, il faut toujours leur laisser croire que ce sont les dieux et que ce sont eux qui prennent les décisions".

Après ces quelques mots, l'ambiance dégénère et... c'est le clash entre la borgne et Schtroumpf Grognon ! Boris, le seul mâle, est déjà blasé par la situation.

Et c'est dans ce climat pesant que les nominations ont lieu. Au cours du conseil, on n'entend que Frédérique : ça tombe bien, c'est elle qui est éliminée. Sans surprise.

La sentence des aventuriers est (heureusement) irrévocable : bye bye Fred. Non, même... ADIEU FRED !

Pourvu que Denis Brogniart ne nous fasse le coup de la faire revenir celle-là en cas de maladie ou de défection d'une candidate !!

Suite de la Friday Real TV Night Fever dans quelques minutes avec le prime de Secret Story 4.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel