Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"C'est difficile pour moi" : Camille Santoro (Familles nombreuses) évoque des séparations à venir

"C'est difficile pour moi" : Camille Santoro (Familles nombreuses) évoque des séparations à venir
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
15 photos
Camille Santoro s'est livrée à sa communauté Instagram, ce lundi 25 avril 2022. Et la candidate de "Familles nombreuses, la vie en XXL" a fait part de l'une de ses grandes appréhensions.

Ce lundi 25 avril 2022 était un jour particulier pour les enfants de la tribu Santoro. Alessio (10 ans), Nino (9 ans), Emie (8 ans) et les jumeaux Mattia et Maé (4 ans) ont repris le chemin de l'école. A cette occasion, Camille Santoro a fait des confidences sur les prochains jours et le prochain mois qui s'annoncent chargés.

La candidate de Familles nombreuses (TF1) s'est retrouvée avec une maison bien vide ce matin. "Les enfants ont repris le chemin de l'école ce matin. C'était difficile pour Maé. Ça l'est aussi un peu pour Alba qui tourne en rond et qui cherche les grands. Du coup elle nous sollicite énormément ce matin", a-t-elle tout d'abord déclaré en story Instagram. Puis, après avoir détaillé les tâches ménagères que son époux Nicolas et elle allaient faire, Camille Santoro s'est livrée à coeur ouvert sur l'une de ses grosses appréhensions.

La belle blonde de 30 ans a lancé sa marque de pyjamas pour enfants baptisée 10 novembre. Et il semblerait que plein d'autres choses arrivent puisqu'elle a dévoilé que le mois de mai serait "surchargé" pour elle. "On va partir à Paris aujourd'hui. J'appréhende grandement le mois de mai qui est surchargé. C'est une histoire de dingue. J'appréhende vraiment beaucoup parce que je vais devoir être amenée à laisser les enfants plusieurs fois au cours du mois. C'est un peu difficile pour moi. Si je pouvais me diviser, je le ferais. Ce n'est que pour de bonnes choses, de beaux projets qui pourraient grandement changer l'avenir. Donc on va de l'avant. Ce n'est que de bonnes nouvelles même si je ne vous cache pas que la fatigue se fait ressentir. On a travaillé encore hyper tard hier soir. Et on va ré-attaquer très vite", a conclu Camille Santoro.

Cette crainte au sujet d'Alba

Nul doute que la jeune femme dévoilera très vite tous ses beaux projets avec sa communauté avec qui elle partage beaucoup. En attendant, elle continue à travailler d'arrache-pied pour que tout soit comme elle le souhaite. En avril dernier, Camille Santoro se confiait sur une autre de ses craintes, celle du sevrage de la petite Alba (1 an). La mère de famille l'emmenait avec elle lors de ses déplacements à Paris pour sa marque de pyjamas pour enfants. Mais était bien consciente que sa fille serait mieux à la maison. "Je l'allaite depuis sa naissance mais j'essaie, tout doucement, de l'amener vers le sevrage ou le biberon. J'aimerais accompagner Alba doucement vers le biberon, que ce soit plus confortable pour elle et pour moi, pendant mes absences", avait-elle notamment expliqué.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image