Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

"Il ne voulait pas m'auditionner !" : Diane Kruger snobée par Tarantino, elle dévoile la raison

"Il ne voulait pas m'auditionner !" : Diane Kruger snobée par Tarantino, elle dévoile la raison
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
11 photos
Depuis plusieurs années, l'actrice Diane Kruger mène une belle carrière à l'international, elle que l'on a notamment pu voir dans "Inglourious Basterds". Mais, pour décrocher un rôle dans le film de Quentin Tarantino, elle a dû s'accrocher ! Le réalisateur ne voulait pas d'elle...

En 2009 sortait au cinéma Inglourious Basterds, du réalisateur Quentin Tarantino. Le film fait alors un véritable carton, cumulant 321 millions de dollars de recettes mondiales et des nominations dans les plus prestigieuses cérémonies. Un succès auquel Diane Kruger a bien failli ne jamais prendre part...

Dans le long-métrage, l'actrice allemande incarne le personnage de Bridget von Hammersmark et elle a affronté bien des obstacles avant de décrocher le rôle ! Dans le podcast Reign with Josh Smith, Diane Kruger a ainsi révélé que Quentin Tarantino ne voulait pas d'elle... "Il a auditionné tout le monde. Il ne voulait pas m'auditionner car il avait vu un film dans lequel j'étais qu'il n'avait pas aimé. Alors il ne croyait pas en moi dès le départ. Clairement, la seule raison pour laquelle il m'a finalement auditionnée c'est parce qu'il ne restait plus personne d'autre !", a-t-elle raconté.

Diane Kruger, qui a été nommée aux SAG Awards et aux Saturn Awards pour sa performance, ajoute : "J'ai dû payer mon propre billet d'avion pour aller de New York [où elle vivait, NDLR] en Allemagne car il ne voulait pas, même si il est américain, me rencontrer aux Etats-Unis. J'ai véritablement franchi tous les obstacles qui m'avaient fait monter la moutarde au nez mais j'étais en mode : 'Tu sais quoi ? Qu'il aille se faire foutre ! Je vais le faire et lui prouver que je peux le faire.' Et, heureusement, tout a marché comme sur des roulettes."

Fière de ne pas avoir baissé les bras, Diane Kruger estime même que cela a "servi de leçon" à Quentin Tarantino pour la suite. "Parfois vous êtes la personne qui met - et je suis certaine que je suis coupable de le faire aussi - les gens dans des cases. Vous pensez qu'ils iront dans telle direction et puis finalement ils ne font pas ça du tout", a-t-elle ajouté.

A noter que Diane Kruger est actuellement à l'affiche au cinéma du film 355 aux côtés de Jessica Chastain, Lupita Nyong'o ou encore Penélope Cruz.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image