Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

"J'ai subi des violences conjugales" : Flavie Flament fait de douloureuses confidences

Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
14 photos
Flavie Flament a accordé une interview à "Ciné Télé Pro", l'occasion de revenir sur un douloureux sujet. Elle a expliqué qu'elle avait été victime de violences conjugales.

Flavie Flament a prêté sa voix à un documentaire qui sera diffusé le 22 novembre 2021, sur la chaîne Belge AB3. Un projet mettant en avant le sujet des violences conjugales qui a touché personnellement la belle blonde de 47 ans.

La parole se libère de plus en plus, notamment concernant les violences conjugales. Une avancée dont se félicite Flavie Flament qui en a elle même été victime. Elle a donc sans hésité accepté de participer au documentaire sur le sujet. "J'ai été victime d'un viol à 13 ans et j'ai subi des violences conjugales", a confié la maman d'Antoine (né en 1995 de son ancienne union avec Bernard Flament) et Enzo (né en 2004 de son ancien mariage avec Benjamin Castaldi) à Ciné Télé Révue. Violence conjugale ne veut pas forcement nommer un ex-mari mais peut aussi être un compagnon...

De ce traumatisme, Flavie Flament, aujourd'hui âgée de 47 ans, en avait déjà fait un livre, Les Chardons, paru en 2011. Un combat qu'elle compte bien continuer. "Donner un éclairage supplémentaire en portant le commentaire de cette histoire est ma façon d'apporter ma modeste pierre à l'édifice", a précisé l'ancienne épouse de Benjamin Castaldi. Comme l'a précisé l'ancienne présentatrice de TF1 ou M6, c'est dès l'enfance que tout se joue. C'est avant tout une question d'éducation comme elle l'a expliqué. Elle a donc toujours fait très attention avec ses deux garçons : "J'ai deux fils qui sont féministes. Le consentement, c'est un discours que j'ai toujours tenu à mes fils. Ils ont été élevé par une mère qui leur a démontré qu'en aucun cas ils n'allaient avoir la voix plus haut qu'une femme parce qu'ils étaient des mecs."

Bien que ce fléau existe toujours, Flavie Flament se félicite que "la société soit de plus en plus à l'écoute". "Sur ce mouvement de la libération de la parole, j'ai un discours nuancé. (...) C'est une ineptie de croire qu'il suffit de dire 'je suis une victime de violences' pour enlever la douleur. Non. Cela la ravive", a-t-elle toutefois conclu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image