Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Je crois que je vais accoucher" : Nabilla dévoile ressentir de fortes douleurs

"Je crois que je vais accoucher" : Nabilla dévoile ressentir de fortes douleurs
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Nabilla Benattia (enceinte) à la première du film "Roubaix, une lumière (Oh Mercy!)" lors du 72ème Festival International du Film de Cannes, France. © Denis Guignebourg/Bestimage
10 photos
Petite frayeur pour Nabilla. L'ex-star de télé-réalité devenue femme d'affaires a bien cru qu'elle allait accoucher prématurément. Elle a partagé cette info sur Snapchat et a vite pris rendez-vous avec sa gynécologue.

Nabilla est enceinte de son deuxième enfant et doit accoucher dans environ trois mois. Alors quand elle a ressenti des contractions, elle a eu peur. Sur Snapchat, mardi 15 mars 2021, la jolie brune a partagé ses craintes.

La femme de Thomas Vergara ne cache rien à ses abonnés et partage avec eux ses angoisses et ses doutes. Hier, elle a d'ailleurs eu une belle frayeur comme elle l'a expliqué. "Je ne sais pas trop ce qui s'est passé. J'avais des genres de crampes de contraction, je ne sais pas ce que c'était vraiment donc demain je vais voir la gynécologue pour savoir ce qu'il se passe car ce n'est pas encore le moment [d'accoucher, NDLR] et pourtant j'ai ressenti des genres de contractions", a-t-elle commencé à expliquer.

La maman de Milann (2 ans) qui a déjà vu son médecin lundi, laquelle lui a demandé de faire attention à sa prise de poids, a ensuite été rassurante en précisant que ça allait mieux mais que ce qu'elle avait ressenti était "hyper fort". A tel point d'ailleurs qu'elle a dit à Thomas: "Il faut qu'on rentre, je crois que je vais accoucher." Ne comprenant pas pourquoi son corps réagit ainsi, elle a donc décidé de se faire ausculter et ne cache pas qu'elle aimerait ne pas donner naissance à son deuxième enfant tout de suite. "Je suis censée accoucher début juin. Après, on ne sait pas ce qui peut se passer mais j'espère que bébé va aller jusqu'au terme car le but est de le garder au chaud le plus longtemps possible pour qu'il se développe bien et qu'il soit en forme", a-t-elle poursuivi. Nabilla a ensuite promis à ses fans de leur donner des nouvelles.

Décidément, Nabilla multiplie les rendez-vous médicaux. Comme dit plus haut, elle est déjà allée voir son médecin il y a quelques jours. La star a pris plus de 15 kilos, une prise de poids pointée du doigt par son médecin et que Nabilla n'explique pas. "On était chez la gynécologue. On a fait une prise de sang, ça s'est bien passé. Elle m'a pesé et elle m'a dit que j'avais pris 15 kilos et qu'il fallait que je me calme un peu. Je lui ai dit que je mangeais pas de ouf, que je mangeais normal, je ne sais pas comment ça se fait", avait-elle raconté. Et de poursuivre : "Peut-être que c'est parce que je prends des fois deux desserts. Il faut juste que je fasse un peu plus attention car ça peut être compliqué par la suite. Je vais ralentir car j'écoute ce que le docteur me dit."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image