Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Je suis obligée d'en parler" : Maeva Ghennam brise enfin le silence sur une grave affaire

"Je suis obligée d'en parler" : Maeva Ghennam brise enfin le silence sur une grave affaire
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
15 photos
Alors que le chirurgien des stars de télé-réalité, Benjamin Azoulay, se trouve aujourd'hui dans la tourmente et est accusé de pratiques douteuses, l'une de ses clientes les plus fidèles a pris la parole. Il s'agit de Maeva Ghennam qui a fait part de sa propre expérience avec le professionnel du bistouri.

Depuis un petit moment, Benjamin Azoulay est la cible de graves accusations. Son nom ne vous dit peut être rien et pourtant, il est à l'origine de beaucoup des transformations des candidats de télé-réalité. Chirurgien esthétique réputé, il a en effet opéré plusieurs personnalités ces dernières années mais aujourd'hui, son image est grandement entachée. Et pour cause, il a été dénoncé pour pratiques illégales et mutilations par plusieurs patientes, dont Luna Skye (vue dans Les Marseillais) ou encore Emilie Amar (ex-candidate des Anges).

Toutes deux assurent avoir reçu un trop grand nombre d'injections de HYAcorp pour donner du volume à leurs fesses. Après quoi, elles sont tombées gravement malades. Luna Skye a même frôlé la mort au cours de ses multiples séjours à l'hôpital où elle a été atteinte d'un staphylocoque et une septicémie. Dans la tourmente, Benjamin Azoulay est cependant soutenu par une personnalité de taille, à savoir Maeva Ghennam.

Il m'a opéré à plusieurs reprises

Cliente fidèle du chirurgien, elle a pris pour la première fois la parole sur le sujet en story Instagram mardi 10 mai 2022 pour le défendre. "J'ai besoin de vous parler, a-t-elle commencé. Suite à la polémique avec le docteur Benjamin Azoulay, je ne me suis jamais exprimée. Alors, c'est bien de dénoncer quand ça ne va pas mais c'est aussi bien de parler quand ça va. Je connais Ben depuis maintenant 4 ans et, ce n'est pas une surprise pour vous, il m'a opéré à plusieurs reprises. Toutes les opérations se sont très bien passées, donc je suis obligée d'en parler. Aujourd'hui, c'est devenu un ami et il traverse une période très difficile."

Maeva Ghennam poursuit en relatant son parcours avec Benjamin Azoulay, en qui elle place son entière confiance, et assure que ses méthodes seraient tout à fait honnêtes. "Toutes mes opérations ont eu lieu dans une clinique. Tout s'est toujours bien passé, je n'ai jamais eu de problème", a-t-elle répété, précisant qu'elle ne souhaite pas faire l'apologie de la chirurgie esthétique pour autant.

Benjamin Azoulay réagit après les accusations

Une ligne de défense qui rejoint celle de Benjamin Azoulay. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, il avait lui aussi affirmé avoir toujours travaillé dans les règles : "J'opère à Paris, j'exerce donc en France. Je fais des actes dans mon cabinet et j'opère dans 2 cliniques prestigieuses, je n'exerce aucun acte médical qui soit ailleurs, ni même chez moi. Tout se passe dans un cadre médicalisé". Le praticien rappelait par ailleurs qu'aucune opération n'était "sans risque et sans complication" mais qu'il "n'abandonnait jamais" ses patients.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image