Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Ni bonne mine, ni envie d'être réconforté" : Jean-Luc Mélenchon face aux larmes de son camp

"Ni bonne mine, ni envie d'être réconforté" : Jean-Luc Mélenchon face aux larmes de son camp
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
12 photos
Jean-Luc Mélenchon doit digérer une troisième défaite aux élections présidentielles, après avoir frôlé la seconde place tant voulue. Si les premiers chiffres donnaient le leader de La France Insoumise à 20%, l'écart s'est resserré avec son adversaire Marine Le Pen au cours de la soirée.

Ce 10 avril 2022, au Cirque d'Hiver, les militants de La France insoumise étaient rassemblés autour de leur leader Jean-Luc Mélenchon, à l'annonce des premières estimations de vote après 20h. Le patron de LFI a terminé troisième juste derrière Marine Le Pen (RN) avec 23,4%, gagnant une place de plus sur le podium par rapport à 2017.

Candidat pour la troisième fois, l'homme politique de 70 ans a répété : "Il ne faut pas donner de voix à madame Le Pen. (...) Je crois que le message, pour cette partie, a été entendu." Jean-Luc Mélenchon faisait référence au fait qu'il n'a pas donné de consigne claire pour le second tour en 2017, une critique renouvelée cette année après un article mal titré de Ouest France qui laissait croire qu'il n'excluait pas d'appeler à voter pour la cheffe du Rassemblement national. Avec sa verve de tribun bien connue, Jean-Luc Mélenchon a montré toute son empathie pour celles et ceux qui ont voté pour lui, demandant aux personnes qui y seraient tenter de ne pas se laisser tenter par l'extrême-droite : "Je connais votre colère. Ne vous abandonnez pas à ce qu'elle vienne à vous faire commettre des erreurs qui seraient définitivement irréparables."

Mathilde Panot, la présidente des députés Insoumis, était particulièrement émue lors du discours de son camarade. Les yeux rougis et la gorge serrée, elle a esquissé des sourires à l'adresse de partisans et n'a pu s'empêcher de montrer sa déception face aux résultats. Sans la nommer mais en s'adressant à la nouvelle génération, le député a terminé son discours en passant en quelque sorte le relais : "Alors bien sûr, les plus jeunes vont me dire : eh bien, on n'y est encore pas arrivé ! C'est pas loin. (...) Alors faites mieux."

Des mots prononcés avant de voir à quel point l'écart s'est resserré au fil de la soirée entre lui et Marine Le Pen avec un score autour de 21,95%, meilleur qu'en 2017, qui conforte le rôle central à gauche de La France insoumise. Mais auparavant, vers 23h à Paris, les militants et les cadres, qui avaient jusque-là accepté l'élimination en insistant sur l'aspect positif du gros score, ont basculé en voyant une estimation ramenant l'écart avec Marine Le Pen à 0,7 point souligne l'AFP. "Et si... et si ?" était sur toutes les lèvres et Manuel Bompard, qui n'y croyait d'abord pas, est venu expliquer à quelques journalistes qu'il ne pouvait désormais pas certifier à 100% que les choses étaient jouées. Cependant, ce 11 avril, le rebondissement espéré s'est éloigné. En vue du futur et notamment des législatives de juin, "ici est la force", a tonné Jean-Luc Mélenchon, qui pourrait tenter de rester député.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image