Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Adriani Vastine triomphe à la mémoire d'Alexis et Célie, leur père bouleversé

19 photos
Lancer le diaporama
Alain et Adriani Vastine ont confié leur émotion à iTélé. Adriani Vastine a décroché le 19 février 2016 le titre de champion de France amateur de boxe en -75 kilos. Une ceinture que son père et lui ont dédiée à Alexis Vastine, mort dans le drame de l'émission Dropped, et Célie Vastine, tuée quelques semaines plus tôt dans un accident de voiture.
Un dernier baroud d'honneur, pour mieux continuer le travail de deuil à l'écart des médias...

Il l'a fait. Même si ce n'est pas, comme il l'avait initialement espéré, dans le cadre des Jeux mondiaux militaires 2015 qu'il a disputés en Corée en octobre dernier et où il s'est incliné dès son premier combat, Adriani Vastine est allé décrocher l'or aux championnats de France de boxe amateurs, vendredi 19 février 2016 au Cirque d'Hiver, à Paris. De l'or à la mémoire de son petit frère Alexis Vastine, tué dans le dramatique accident d'hélicoptère survenu en mars 2015 lors du tournage de l'émission Dropped, et de sa petite soeur Célie, décédée quelques semaines plus tôt dans un accident de voiture.

Au terme de ce que le compte-rendu proposé par le site de la Fédération Française de Boxe qualifie de "duel tactique", Adriani Vastine a ajouté un nouveau titre de champion de France amateur à sa collection en venant à bout de Garges Bengora Bamba. Le Normand de 31 ans, chevronné, s'est imposé aux points en finale des –75 kg aux dépens du jeune Francilien de 21 ans, à l'unanimité des juges, et a pu laisser exploser sa joie, intense ainsi qu'on peut en juger d'après les images tournées par iTélé. Celle de son père Alain Vastine, son entraîneur au sein de la structure familiale (Boxing Club Vastine) à Pont-Audemer, l'était tout autant. A l'annonce de la décision finale, ce dernier a bondi sur le ring pour faire une annonce importante et émouvante au micro : "Je voulais juste vous dire que les Vastine, on n'en parlera plus, parce que je crois que c'étaient les derniers championnats de France. Cette victoire, je la dédie à mon fils et à ma fille", a-t-il déclaré, suscitant une ovation appuyée tandis qu'il cédait à l'émotion et embrassait son fils Adriani.

C'est peut-être eux qui m'ont aidé

Descendu du ring, celui-ci, à son tour, évoquait devant les caméras la mémoire d'Alexis et de Célie, dont il s'est fait tatouer les prénoms sur l'intérieur de l'avant-bras gauche : "J'ai travaillé de mon bras gauche. J'ai fait graver mon frère et ma soeur sur ce bras-là, du côté du coeur, et c'est peut-être eux qui m'ont aidé, je le pense", a-t-il confié. Et d'avouer ressentir "énormément d'émotion" : "Mon père, c'est le plus heureux des hommes." Ce que l'intéressait confirmait, toujours auprès d'iTélé, un peu plus tard lors de la soirée de gala de ces championnats de France : "Je suis heureux, je suis heureux pour mes deux enfants, partageait-il, passant du sourire aux larmes en un instant. Excusez-moi, mais il a tellement donné pour la boxe, Alexis, que je la voulais cette ceinture..."

On se souvient que le père de famille avait avoué des idées suicidaires, après la double tragédie vécue par les siens, mais vendredi, c'est au courage d'Adriani qu'il a voulu aussi rendre hommage : "L'autre boxeur, il a 12cm de plus, mais il a boxé, c'est une merveille... Normalement, Adriani, avec la main esquintée qu'il a, s'il n'y avait pas eu le drame, il aurait déclaré forfait. Mais il a voulu aller au bout de ce qu'il a entrepris pour sa soeur et son frère. Il m'a dit : "Non, j'irai au bout." C'est beau. Oh, je suis heureux."

A présent, Adriani Vastine rêve d'aller aux JO de Rio de Janeiro pour continuer à écrire l'histoire de cet hommage, et, avec un peu de réussite, sceller une poignante réconciliation avec des olympiades qui ont été si injustement cruelles avec son frère disparu...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel