Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Afroman, son coup de poing à une fan : Le chanteur plaide coupable

5 photos
Lancer le diaporama
Auteur d'un violent coup de poing sur une fan, Afroman a plaidé coupable, mais devrait éviter la prison.

Afroman a visiblement retrouvé ses esprits. Quelques mois après avoir violemment frappé une spectatrice de son concert montée sur scène, le chanteur a plaidé coupable devant la justice, selon TMZ.com. Que ses fans se rassurent toutefois, l'artiste déjà nommé aux Grammy Awards devrait réussir à éviter la prison...

Pour cela, Afroman devra se soumettre à quelques obligations. Après son coup de sang, il devra suivre des séances de gestion de la colère et se soumettre à des dépistages de drogue dans le cadre de sa mise à l'épreuve. S'il manque à ces obligations, il sera cette fois envoyé en prison, pour six mois, selon le site web américain. Victime de la colère d'Afroman, Haley Byrd était présente à l'audience. Ayant souffert d'une commotion, elle envisage de porter également plainte contre l'organisateur du concert.

Célèbre pour son ode au cannabis Because I Got High, sortie en 2000, Afroman a pété les plombs lors d'un concert à Biloxi (Mississippi), en février dernier. Quand Haley Byrd, peut-être un peu éméchée, monte sur scène et vient légèrement frotter ses fesses contre lui, le chanteur voit rouge et lui inflige un violent coup de poing dans la figure, mettant KO la spectatrice, tombée en arrière, avant de reprendre son solo de guitare, comme si de rien n'était, sous les quelques sifflets bien discrets du public...

Arrêté pour agression, Afroman est libéré quelques instants plus tard, après le paiement d'une caution de 330 dollars seulement. Sa défense d'alors ? Le chanteur ne savait pas si sa victime était un homme ou une femme, selon son porte-parole, qui a en a profité pour blâmer une sécurité jugée laxiste pendant le concert.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image