Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Agathe Auproux "en colère" : la façon maladroite dont elle a appris son cancer

Agathe Auproux "en colère" : la façon maladroite dont elle a appris son cancer
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Agathe Auproux pose avec son livre "Tout va bien", sur Instagram, le 10 octobre 2019
15 photos
Lancer le diaporama
La chroniqueuse de "Touche pas à mon poste" et "Balance ton post" (C8) a accordé une interview à "7 sur 7". Agathe Auproux est revenue sur la manière traumatisante dont elle a appris son cancer.

Le 16 octobre 2019, Agathe Auproux a sorti son livre Tout va bien (aux éditions Albin Michel). Elle y évoque sans tabou son combat contre son cancer. Un sujet sur lequel elle s'est également exprimée dans les médias à l'occasion de la promotion de son ouvrage. Pour 7 sur 7, la chroniqueuse de Touche pas à mon poste et Balance ton post (C8) est notamment revenue sur la façon violente dont elle avait appris sa maladie.

Dans son livre, elle raconte qu'à la suite d'un examen, l'un des médecins lui a dit de patienter. Et on peut dire qu'il a mal choisi ses mots. "Vous pouvez vous rhabiller et asseyez-vous, parce qu'il y a de quoi s'asseoir", lui a lancé le professionnel de la santé avant de la laisser seule dans la pièce. Un moment traumatisant pour la belle brune de 28 ans : "C'était horrible. Je ne crois pas que les médecins soient dénués d'humanisme. Mais ils sont empêtrés dans des procédés administratifs dénués de sens. Ils sont les victimes eux-mêmes de ce système très procédurier. Ce mec-là ne me disait pas : 'je ne te dis pas ce que tu as parce que je ne t'aime pas et que tu vas mourir'. Il ne me l'a pas dit à cause du protocole, parce qu'il n'était pas le médecin référent ou le médecin spécialiste... Il a été maladroit et moi, j'étais en colère et triste."

Agathe Auproux a finalement appris qu'elle était atteinte d'un lymphome. A partir de mi-décembre 2018, elle a donc suivi des séances de chimiothérapie et devait porter un cathéter. "Je suis souvent à l'hôpital, je suis très fatiguée, je perds mes cheveux, j'ai un cathéter que je déteste placer sous ma peau. Mais tout va bien. Tout va bien. Je me repose. Je ne vais pas mourir. Je réponds très bien au traitement. J'avais juste besoin d'arrêter de mentir, ou tout du moins d'arrêter de faire semblant ici devant vous tous les jours. Je fais un métier d'image et je pensais que ce serait plus facile de garder tout ça pour moi. C'était finalement devenu complètement schizophrénique et oppressant. C'est plus sain de l'assumer. Ça me soulage", avait-t-elle notamment écrit en mars dernier au moment d'annoncer son cancer, sur Instagram. Elle avait ensuite partagé sans crainte sa maladie avec ses abonnés, dans l'espoir d'en aider quelques uns au passage. Et fin juin, la bonne nouvelle est tombée : elle était en rémission.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image