Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Alain Bashung : Ses derniers instants chocs racontés par sa veuve Chloé Mons

Alain Bashung est mort le 14 mars 2009. Quelques semaines plus tôt, il faisait sa dernière apparition publique aux Victoires de la musique où il avait remporté, sous un tonnerre d'applaudissement, le trophée du meilleur artiste interprète masculin. Mais que s'est-il passé entre ces adieux victorieux et son départ ? Sa dernière épouse, Chloé Mons, qui a partagé sa vie pendant douze ans, raconte tout dans un livre court et choc intitulé Let Go, à paraître le 2 mars. Nos confrères de Purecharts en publient en exclusivité quelques extraits.

C'est un court récit, 62 pages, très intense. Dans Let Go, Chloé Mons raconte la semaine précédant la mort du chanteur et celle qui suivra l'enterrement, avant qu'elle ne s'envole vers le Maroc avec sa fille Poppée, une dizaine d'années, pour échapper à la presse. Nos confrères de Purecharts résument : "Elle se rappelle de la venue d'Arthur, le fils d'Alain, qu'il n'a pas vu depuis trois ans. L'IRM qui ne détectera rien de grave. Les docteurs et psy qui défilent dans la chambre. Chloé Mons insiste aussi sur l'amour que portera Alain Bashung à la musique, jusqu'à la fin."

Puis arrive le samedi 14 mars, et Chloé Mons écrit : "Alain vient de mourir. Il y a un quart d'heure. Il m'a attendue. J'étais avec Poppée et ma mère. En arrivant dans le couloir, j'ai vu des gens courir vers la chambre. Je leur ai dit : 'Si c'est critique, je veux être là. S'il vous plaît, je veux être là.' Je suis restée derrière la porte, en alerte des pieds à la tête et je l'ai vu allongé avec quatre personnes autour, et j'ai compris que ça n'allait pas. La porte s'est ouverte et on m'a dit : 'Entrez, madame, il va partir.' Je lui ai pris la main et je l'ai inondé de mes 'je t'aime', et j'ai pleuré sur lui, mon visage tout contre le sien. Et doucement, Alain s'est éteint, la vie s'en est allée. Je bénis le ciel pour avoir été là pour son passage."

Alain Bashung sera inhumé après une cérémonie en l'église de Saint-Germain-des-Prés : "Inhumation et pas crémation. Alain a tant manqué d'ancrages. Il est temps qu'il s'enracine pour toujours", écrit-elle. Elle refuse les propositions de ceux qui veulent dire un mot ou chanter : "Je ferme les écoutilles comme Alain m'a appris à le faire, et comme il le faisait sur notre monde afin qu'on soit en paix. Je me concentre sur cette chose très belle et rare et sacrée qui est d'accompagner son homme en terre. Il faut que ce soit à son image : sobre, grand et juste."

Cet été dans Gala, Chloé Mons assurait qu'Alain Bashung était " parti en paix, se sachant aimé". Elle confiait alors qu'il lui manquait dans sa vie de tous les jours et qu'elle se disait souvent : "Tiens, ça, j'aurais bien aimé le partager avec lui."

Aujourd'hui, Chloé Mons poursuit sa carrière musicale. Son dernier album, intitulé Walking, est nourri de son amour pour le blues et l'Afrique. Elle le défendra sur scène le 1er mars à 20h au Zèbre de Belleville à Paris.

 

Let Go de Chloé Mons, le 2 mars aux éditions Fetjaine. De très beaux extraits à découvrir chez nos confrères de Purecharts.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel