Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Alain Souchon et la Fête de l'Huma : "L'argent, c'est vachement intéressant, en fait..."

Poète moderne de l'humain s'il en est, Alain Souchon n'avait encore jamais pris part à la Fête de l'Huma. Le rassemblement populaire organisé par le PCF, qui célèbre cette année une 80e édition endeuillée par la disparition de Jean Ferrat, l'avait convié à investir, au sortir d'une belle tournée estivale, à investir la Grande Scène et à partager ses points de vue chantés, mordants sur le fond et doux-amers dans la forme, avec une partie des 600 000 personnes attendues au cours des trois journées (10-12 septembre) du rendez-vous de La Courneuve.

En amont, celui qui déplore depuis belle lurette la "dérision de nous, dérisoires" et stigmatise la course à "l'avoir plein nos armoires" s'est confié dans les colonnes du journal. Extraits.

Regardant a posteriori son parcours, il se félicite d'être un... privilégié, au bout du compte, et se montre admiratif du tempérament de son alter ego Laurent Voulzy : "Je n'en reviens toujours pas. Moi qui partais en me disant : " Qu'est-ce que je viens faire-là ? " j'ai été choyé par l'existence. J'ai rencontré une femme adorable, j'ai des enfants adorables. J'ai gagné suffisamment d'argent, ce qui m'a permis d'avoir une belle maison où mes enfants amenaient leurs copains. J'ai eu vraiment énormément de chance. J'ai beaucoup aimé travailler la langue française, comme ça, travailler avec Laurent qui est un truc de fraternité où on est là pour l'autre à 100 %. Sa façon de voir le monde... J'aime bien, comme il est tellement différent de moi. Laurent, il est solaire, il est plein d'espoir, il aime le monde, les gens. Il est charitable, gentil... C'est agréable, enrichissant."

La Fête de l'Huma, entre fête (avec, cette année, The Prodigy, Dutronc, Madness, Caravan Palace, Clarika...) et militantisme : "c'est surtout une fête. On y va chanter, sans se poser de questions. C'est romantique, le communisme. On y est attaché. Ça fait partie de la France, de ma jeunesse, du Tour de France, des casquettes Ricard, des ouvriers qui vont au bord de la mer, qui déplient des tables sur le bord de la route, en 4 CV. C'est ça, pour moi, le communisme. Ce sont des gens simples qui espèrent un monde meilleur. Le monde ouvrier, c'est touchant. Tout le monde y est attaché. La Fête de l'Huma, c'est ça."

La décadence de l'idéal contemporain : "Aujourd'hui, il y a une espèce de dépendance à l'argent qui est un peu moche, triste. Quand vous parlez avec des gens, le gars qui est intéressant c'est celui qui a du fric. Ce n'est pas : " Je voudrais être Jean-Paul Sartre, avoir le prix Nobel de littérature ou traverser l'Atlantique à la rame. " C'est " Je voudrais avoir du fric ! " Ce n'était pas comme ça avant. Qu'il n'y ait plus que le matériel qui compte, c'est tristounet (...) ce que je retire de tout cela, c'est que " trop d'argent " c'est mauvais pour la santé mentale. L'argent, c'est super, mais trop, je pense que ça tue. L'argent, c'est vachement intéressant, en fait. C'est une espèce de thermomètre de la vie d'un homme. Ça rend idiot, on se prend pour ce qu'on n'est pas, ça rend supérieur, ça démolit la tête, je crois. Et ne pas avoir assez d'argent, ça gâche tout aussi."

Intégralité de l'interview sur humanite.fr en cliquant ici.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Marwan Berreni fou amoureux de sa belle Tiphaine : baisers langoureux et déclaration d'amour
Marwan Berreni fou amoureux de sa belle Tiphaine : baisers langoureux et déclaration d'amour
Mika redonne des couleurs à Paris, un projet avec sa soeur Paloma et la complicité d'Olivier Gabet, directeur du Musée des Arts décoratifs. Mika est en plein travail.
Mika redonne des couleurs à Paris, un projet avec sa soeur Paloma et la complicité d'Olivier Gabet, directeur du Musée des Arts décoratifs. Mika est en plein travail.
Loana et Jean-Edouard toujours en contact ? L'ex-lofteuse lève le voile
Loana et Jean-Edouard toujours en contact ? L'ex-lofteuse lève le voile
Léo, candidat des 12 coups de midi, grimé en Céline Dion sur le plateau - TF1
Léo, candidat des 12 coups de midi, grimé en Céline Dion sur le plateau - TF1
Sandrine Quétier, "journée de bonheur" avec Lola : rares photos de sa fille qui lui ressemble
Sandrine Quétier, "journée de bonheur" avec Lola : rares photos de sa fille qui lui ressemble
Maeva Ghennam avec des attelles : ses mains la lâchent pour une raison hallucinante
Maeva Ghennam avec des attelles : ses mains la lâchent pour une raison hallucinante
Nicolas Ferrero (Les Marseillais) à l'hôpital pour y subir une intervention - Instagram, 16 novembre 2020
Nicolas Ferrero (Les Marseillais) à l'hôpital pour y subir une intervention - Instagram, 16 novembre 2020
Cécile (Mariés au premier regard 2021) cash sur Alain : "Il ne me plaisait pas du tout au début"
Cécile (Mariés au premier regard 2021) cash sur Alain : "Il ne me plaisait pas du tout au début"
Joyce Jonathan dévoile les jolis cadeaux de sa fille Ghjulia sur Instagram. Le 3 décembre 2020.
Joyce Jonathan dévoile les jolis cadeaux de sa fille Ghjulia sur Instagram. Le 3 décembre 2020.
Enora Malagré évoque ses envies de mariage et de bébé avec son compagnon Hugo, dans le "Jarry Show" sur YouTube.
Enora Malagré évoque ses envies de mariage et de bébé avec son compagnon Hugo, dans le "Jarry Show" sur YouTube.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image