Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Alessandra Sublet : Sa petite soeur a failli être enlevée par un prédateur !

Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
8 photos
Lancer le diaporama

La semaine dernière, Berenyss (7 ans) était enlevée en Meurthe-et-Moselle puis relâchée par son agresseur. Un fait divers qui a tenu la France en haleine, choqué l'opinion publique et rappelé un mauvais souvenir à Alessandra Sublet. La présentatrice d'Un soir à la tour Eiffel (France 2) a révélé que sa petite soeur a failli être enlevée par un prédateur !

En ouverture de son émission Petit dimanche entre amis, diffusée sur Europe 1 de 11h à 12h30, la jolie brune a lu une lettre émouvante. "A l'heure où je vous écris ces quelques lignes, la petite Berenyss, 7 ans, vient d'être retrouvée saine et sauve à plus de 100 kilomètres de chez elle, enlevée par un fou, un de plus (...) Tout parent a dû ressentir cette sensation étrange de vouloir la retrouver à tout prix comme si cet enfant était le nôtre", a-t-elle commencé.

Imaginant ensuite la petite fille heureuse de retrouver ses parents et ses frères, Alessandra Sublet est revenue sur un moment très douloureux de son enfance : le jour où son père a fait fuir un homme qui en avait après sa petite soeur. "Cette sensa­tion, je l'ai eue, il y a quelques année déjà. Alors que du haut de mes 14 ans, je prenais le chemin de l'école avec mon petit frère, j'avais décidé ce matin que ma soeur, de trois ans ma cadette, pouvait elle aussi faire ce chemin-là avec nous (...) Ce matin là, un beau matin de juin, nous vîmes, ma soeur et moi, un homme étran­ger à cette toute petite rue que nous connais­sions si bien. Cet homme était un préda­teur, un fou. Qui, depuis quelque temps déjà, sans que nous le repé­rions, avait fait un blocage sur ma toute petite soeur. Ce matin-là, et alors qu'il avait pigé et vu que très souvent cette petite fille était seule sur le chemin, il s'ap­prê­tait à passer à l'ac­tion", lâche-t-elle avec émotion.

Puis, elle continue : "Nous l'avons senti. Mon père aussi, du haut de son balcon, étonné par la présence de cette voiture et de cet homme. Il descen­dit, ni une ni deux, fou de rage. S'en­sui­vit une course-pour­suite, une virée chez les gendarmes, et la seule chose que je sus, c'est que l'on retrou­va dans son coffre une tente, une corde et une collec­tion de couteaux étranges..." Une histoire terrible mais qu'Alessandra Sublet a souhaité conclure de façon positive : "L'attention, voilà de quoi nous avons besoin les uns des autres. Plus que jamais, par les temps qui courent, nous avons besoin de notre sens de l'autre, notre solidarité à tous pour, j'en suis certaine, marcher lentement dans un monde meilleur."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image