Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Allô Docteurs (France 5) diffuse un faux témoignage

Allô Docteurs (France 5) diffuse un faux témoignage
Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse dans Allô Docteurs
2 photos
Lancer le diaporama
Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse dans Allô Docteurs

Voilà une histoire qui va faire grand bruit. L'émission médicale Allô Docteurs animée sur France 5 par Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse a diffusé un faux témoignage vendredi 15 juin. L'affaire n'est pas sans nous rappeler celle du JT de 13h de TF1 de l'été dernier. C'est cette fois-ci France 5 qui est montrée du doigt.

Comme l'a révélé Arrêt sur images, vendredi 15 juin a été diffusé un sujet sur les bienfaits des massages. Les journalistes de l'émission se sont rendus dans un établissement de massages polynésiens où ils ont interrogé une cliente... qui n'était autre en réalité que la directrice commerciale de l'institut ! Celle-ci, interrogée par le site, a déclaré : "Au départ, c'était ma stagiaire qui devait être filmée, mais ils voulaient quelqu'un qui ait l'habitude des massages pour pouvoir exprimer ces sensations. Alors au dernier moment, j'ai accepté car je me fais masser régulièrement." La jeune femme dément avoir voulu faire de la publicité, même si elle savait que le reportage "pouvait donner envie" aux clients de découvrir le lieu.

La rédaction d'Arrêt sur images a contacté le rédacteur en chef de l'émission, Benoît Thévenet, qui a déclaré ne pas être au courant de ce faux témoigagne. "S'il s'avère que c'était la directrice, il va y avoir des soucis. Si effectivement, c'est le cas, elle n'aurait pas dû être dans le sujet", a-t-il déclaré, avant de parler d'une "faute" de la part du journaliste.

Rappelons que l'an passé, le CSA avait sanctionné TF1 en raison de la diffusion d'un faux reportage lors du JT de Jean-Pierre Pernaut. Le CSA avait mis la chaîne en demeure, les journalistes responsables avaient, quant à eux, été licenciés.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image