Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Amalia des Pays-Bas entre dans la cour des grands : Maxima et Willem-Alexander si fiers

Amalia des Pays-Bas entre dans la cour des grands : Maxima et Willem-Alexander si fiers
Par Marine Corviole Rédactrice
Passe ses journées à attendre une sortie de Meghan Markle, Kate Middleton (forever) et Charlene de Monaco. Sinon, elle décrypte les looks des stars sur le tapis rouge des Oscars, du Festival de Cannes, mais aussi en front row des défilés, sur Instagram... Au Trivial pursuit, posez-lui une question rose !
33 photos
Pour ses 18 ans, la fille du roi Willem-Alexander et de la reine Maxima a reçu... sa toute première fonction officielle de princesse héritière. Mercredi à La Haye, Amalia des Pays-Bas a brillamment fait son entrée au Conseil d'Etat néerlandais.

Au lendemain de son 18e anniversaire, la princesse Amalia des Pays-Bas a fait son entrée au Conseil d'Etat néerlandais, la plus haute instance consultative du gouvernement. Pour cette session extraordinaire qui s'est tenue le 8 décembre 2021 au palais Kneuterdijk à La Haye, la jeune femme était bien sûr entourée de ses deux parents : le roi Willem-Alexander et son épouse, la reine Maxima.

"C'est une nouvelle phase, je m'en rends compte", a déclaré la princesse héritière à la télévision publique néerlandaise NOS, comme l'a rapporté l'AFP. Cette phase semble "légèrement différente de celle de mes pairs", a-t-elle ajouté. "Mais nous savions que depuis dix-huit ans que cela arriverait". "Je me rends compte à quel point je connais peu les missions du gouvernement, l'évaluation des lois, le fonctionnement de l'administration et la fonction du juge", a également concédé Amalia.

Le fait qu'Amalia siège désormais de plein droit au Conseil d'État est sa première fonction officielle de princesse héritière. Mais ce poste est de nature essentiellement cérémonielle : bien qu'elle puisse désormais participer aux réunions de la division consultative tous les mercredis après-midi, elle n'a pas le droit de vote. Le roi Willem-Alexander est selon la Constitution néerlandaise président du Conseil d'État, qui est également la plus haute juridiction administrative du pays dans certains domaines. Mais s'il préside l'institution, il n'est pas impliqué dans le contenu.

Dans une biographie publiée mi-novembre, simplement intitulée Amalia, l'ainée des trois filles du roi Willem-Alexander et de la reine Maxima avait déclaré qu'elle demanderait à sa mère de prendre temporairement la place de son père sur le trône si celui-ci venait à mourir soudainement. En juin dernier, la princesse a décroché son diplôme de fin d'études secondaires - avec mention - du Gymnasium Sorghvliet, une école réputée de La Haye. Avant d'entamer ses études supérieures à la rentrée prochaine, elle s'accorde actuellement une année sabbatique. C'est pour cette raison qu'elle a provisoirement renoncé à sa confortable dotation annuelle.

Elle veut se marier et aimerait avoir des enfants. Plus tard.

Récemment, la vie amoureuse de la princesse héritière s'est retrouvée au coeur de vives rumeurs. En Argentine, pays d'origine de sa mère Maxima, on lui a prêté une idylle secrète avec le prince Gabriel de Belgique (le deuxième enfant du roi Philippe et de la reine Mathilde) après publication d'une photo peu crédible. Dans le même temps, parce qu'elle a organisé une Journée des fiertés dans sa classe et choisi une romancière ouvertement lesbienne pour écrire sa biographie, on a suggéré que la princesse d'Orange serait attirée par les filles plutôt que par les garçons...

La grande soeur des princesses Alexia et Ariane (16 et 14 ans) a elle-même coupé court à ces rumeurs dans la biographie lui étant consacrée, à l'occasion de ses 18 ans. Dans l'ouvrage, dont des extraits ont été relayés par le magazine Point de vue du 1er décembre, l'écrivaine Claudia de Breij écrit : "Romantique comme elle est, elle aime que les garçons ne soient pas rustres et qu'ils soient galants. Elle veut se marier et aimerait avoir des enfants. Plus tard. Beaucoup plus tard."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image