Aminata Diallo : Son conseiller sportif César Mavacala mis en examen pour "extorsion en bande organisée"
Publié le 23 mars 2023 à 21:24
Par Bertrand Bielle | Journaliste
Curieux de nature, Bertrand est toujours à l’affut du moindre petit scoop. Passionné par le football, il n’est jamais bien loin du ballon rond et de toutes les actualités qui en découlent. Toutefois, l’évènementiel du showbiz ou de la politique fait également partie de ses recherches journalistiques privilégiées.
Le conseiller sportif d'Aminata Diallo César Mavacala a été mis en examen ce mercredi pour avoir manoeuvré frauduleusement dans le but d'obtenir un nouveau contrat juteux pour Marie-Antoinette Katoto, la star des féminines du PSG. Mais il n'est, pour rappel, pas soupçonné d'avoir joué un rôle direct dans l'agression de Kheira Hamraoui. Les deux affaires restent malgré tout liées.
Aminata Diallo : Son conseiller sportif César Mavacala mis en examen pour "extorsion en bande organisée"
Le nom d'Aminata Diallo a de nouveau été cité ce mercredi.
Aminata Diallo (PSG) - Match de quart de finale retour de la Ligue des champions féminine de l'UEFA avec le PSG contre le Bayern Munich au Parc des Princes à Paris. Comme l'a rapporté "Le Parisien", son conseiller sportif César Mavacala a été mis en examen ce mercredi pour "extorsion en bande organisée" et laissé libre.
Cesar Mavacala (Cesar M.) l'agent de joueuses de football du PSG, Dubai, Juillet 2018. Il est actuellement placé sous contrôle judiciaire, et "interdit d'apparaître au camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), au centre d'entraînement de Bougival, au siège du PSG à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et dans les stades où évolue l'équipe féminine parisienne".
Aminata Diallo (PSG) - FOOTBALL : PSG vs WFC Kharkiv - UWCL, à Paris, France, le 13 octobre 2021. © Jean-Baptiste Autissier/Panoramic/Bestimage Il lui est reproché d'avoir, au cours de la saison 2021-2022 du PSG féminin, obtenu, sous la contrainte et par le biais de menaces, l'éviction de l'entraîneur Didier Ollé-Nicolle puis la signature d'un nouveau contrat de trois ans pour "l'attaquante vedette" du club Marie-Antoinette Katoto (avec à la clé un salaire record de 600 000 euros bruts annuels), dont il était le conseiller officieux. 
Kheira Hamraoui (PSG) - Match de quart de finale retour de la Ligue des champions féminine de l'UEFA 2021-2022 "PSG - Bayern Munich (2-2)" au Parc des Princes à Paris, le 30 mars 2022. Il aurait "mené, de concert avec Aminata Diallo, une vaste opération de déstabilisation du club parisien afin de faire évoluer à sa guise l'organigramme de la section féminine".
 Aminata Diallo (PSG) - FOOTBALL : PSG vs WFC Kharkiv - UWCL, à Paris, France, le 13 octobre 2021. © Jean-Baptiste Autissier/Panoramic/Bestimage
La suite après la publicité

Comme l'a rapporté Le Parisien, César Mavacala a été mis en examen ce mercredi pour "extorsion en bande organisée" et laissé libre. Il est actuellement placé sous contrôle judiciaire, et "interdit d'apparaître au camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), au centre d'entraînement de Bougival, au siège du PSG à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et dans les stades où évolue l'équipe féminine parisienne". Il ne peut pas quitter la France Il doit également verser 15 000 euros de cautionnement, une somme échelonnée sur plusieurs mois. Il a surtout l'interdiction de se livrer à une activité de type conseiller sportif, et a fortiori d'agent sportif.

Il lui est reproché d'avoir, au cours de la saison 2021-2022 du PSG féminin, obtenu, sous la contrainte et par le biais de menaces, l'éviction de l'entraîneur Didier Ollé-Nicolle puis la signature d'un nouveau contrat de trois ans pour "l'attaquante vedette" du club Marie-Antoinette Katoto (avec à la clé un salaire record de 600 000 euros bruts annuels), dont il était le conseiller officieux. Il aurait "mené, de concert avec Aminata Diallo, une vaste opération de déstabilisation du club parisien afin de faire évoluer à sa guise l'organigramme de la section féminine".

Une "affaire dans l'affaire"

Une sorte "d'affaire dans l'affaire", "liée à l'agression dont Kheira Hamraoui a été victime le 4 novembre 2021 à Chatou (Yvelines)", rapportent nos confrères. Pour rappel, cette dernière s'était fait violemment agressée par deux hommes cagoulés alors qu'elle rentrait à son domicile. Des faits pour lesquels Aminata Diallo a été mise en examen en septembre dernier pour "violence aggravée" et "association de malfaiteurs".

"Elle est soupçonnée par la justice d'avoir commandité l'agression de sa coéquipière dans un contexte de rivalité sportive qui aurait viré à l'obsession". A noter que cinq hommes, qui sont soupçonnés d'avoir été présents sur les lieux de l'agression, ont eux aussi, et de la même façon, été mis en examen.

Pour en revenir à César Mavacala, son avocat Jonas Haddad, joint mercredi soir par téléphone par le quotidien régional, a tenu à préciser "que son client se réserve le droit de contester sa mise en examen". Reste à savoir s'il décidera de sortir cette carte ou non. Affaire à suivre...

Mots clés
Justice Foot Sport People People France
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
Aminata Diallo et l'appartement de la discorde : l'ancienne joueuse du PSG attaquée en justice par le club et condamnée
Aminata Diallo et l'appartement de la discorde : l'ancienne joueuse du PSG attaquée en justice par le club et condamnée
7 mars 2024
Procès de Saïd Chabane (SCO d'Angers) accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes : sa défense ne convainc pas
Procès de Saïd Chabane (SCO d'Angers) accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes : sa défense ne convainc pas
19 décembre 2023
Procès de Christophe Galtier, accusé de discrimination raciale : la décision du tribunal vient de tomber !
Procès de Christophe Galtier, accusé de discrimination raciale : la décision du tribunal vient de tomber !
21 décembre 2023
Dernières actualités
Dernières news