Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Amy Winehouse, l'album posthume : le single 'Our day will come' dévoilé

6 photos
Lancer le diaporama

Réactualisation : La station britannique Radio 1 a diffusé jeudi pour la première fois le titre Our day will come, extrait de l'album posthume d'Amy Winehouse. Il s'agit d'une reprise de Ruby & The Romantics, enregistrée en 2002 pour Frank, son premier album, mais qui n'avait finalement pas été retenue. Le titre a été choisi comme premier single de cet attendu Lioness : Hidden treasures, le 5 décembre dans les bacs.

Le 3 novembre, nous écrivions : Saalam Remi et Mark Ronson, producteurs d'Amy Winehouse, ont mis sur pied l'album posthume de la star disparue le 23 juillet dernier d'un "stop and go", soit l'absorption d'une grande quantité d'alcool après une période d'abstinence. Cet album, intitulé Lioness : Hidden treasures, est composé de démos, de reprises et de morceaux totalement inédits dont ce très beau Like Smoke, en duo avec Nas.

Cette collaboration avec le rappeur américain, Amy Winehouse en rêvait depuis longtemps. Elle lui avait écrit Me and Mr Jones sur l'album Back to black, Jones étant le nom de famille de Nas. Le producteur Saalam Remi les réunit et en mai 2008 est enregistré ce Like Smoke où le hip hop de l'un souligne et s'immisce parfaitement dans la soul de l'autre. Le résultat est très réussi, mais c'est le titre Our day will come, reprise de Ruby & The Romantics, qui devrait selon la BBC Radio 2 servir de single pour promouvoir la sortie de cet album posthume.

Saalam Remi promet par ailleurs que ce disque n'est pas le premier d'une longue série. C'est ce qui avait été fait avec Tupac (7 albums posthumes au compteur) et Michael Jackson, dont on attend encore six albums, après le médiocre Michael sorti l'année dernière.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image