Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Amy Winehouse : Son ex se recueille pour la 1re fois sur sa tombe, 3 ans après

14 photos
Lancer le diaporama

Pour le clan Winehouse, il a été l'ennemi public numéro 1 : accusé d'être à l'origine de la descente aux enfers d'Amy Winehouse, retrouvée morte à son domicile de Londres en juillet 2011 des suites d'une réaction violente à l'alcool, Blake Fielder-Civil, son ex, s'est enfin recueilli sur la tombe de la diva disparue à l'âge de 27 ans seulement.

Blacklisté lors des funérailles par la famille de la chanteuse, qui, à l'époque, le tenait personnellement pour responsable de son décès, l'ancien conjoint de cette dernière (ils furent mariés furtivement de 2007 à 2009) a rendu, près de trois ans après le drame, hommage à celle dont il a partagé non seulement la vie pendant plusieurs années mais aussi les innombrables frasques. Très amaigri et visiblement toujours accablé, Blake Fielder-Civil a en effet rendu visite à la dernière demeure d'Amy Winehouse, qui repose au côté de sa grand-mère, Cynthia, au cimetière Edgwarebury Lane Cemetery à Edgware, dans le Nord de Londres.

Face à l'ultime sépulture de la diva, son ex-mari, affaibli (à 36 ans, il en fait bien dix de plus) par une grave overdose qui l'avait temporairement plongé dans le coma, s'est ainsi muré pendant de longues minutes dans un silence total pour saluer la mémoire de celle qu'il décrit comme "l'amour de sa vie". Devenu papa depuis la tragédie, Blake Fielder-Civil semble être, encore et toujours, à la recherche du pardon du clan Winehouse, et en particulier du père de la défunte chanteuse, Mitch. Sur le chemin de la repentance, le trentenaire au visage émacié se place clairement dans le siège de l'accusé qui se reconnaît coupable : "Il y a plusieurs raisons pour lesquelles venir m'a pris autant de temps. J'avais peur. Je me suis souvent rendu responsable, a-t-il confié en marge de cette visite lourde de sens. Peut-être qu'elle n'aurait pas pris autant de drogues si elle ne m'avait pas rencontré."

Pointé du doigt au moment de la mort d'Amy Winehouse, Blake Fielder-Civil n'est néanmoins plus vraiment dans le viseur de la famille de l'Anglaise disparue. En 2013, quelques mois après l'apparition du jeune homme sur le plateau du talk-show de Jeremy Kyle, Mitch Winehouse l'a en effet publiquement "gracié", déclarant qu'il se sentait davantage désolé pour lui. "Il nous a fait de la peine parce qu'il n'est pas responsable de la mort d'Amy, en tout cas, nous ne l'accusons plus de l'être", avait en effet confié le père de la star. Aujourd'hui, Blake Fielder-Civil espère une rencontre avec lui, histoire d'enterrer définitivement la hache de guerre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel