Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Ana Ka a pesé jusqu'à 135 kilos : sa santé en danger, ses troubles alimentaires... confidences (EXCLU)

Par Emma Vanpoulle Rédactrice
Emma Vanpoulle, pour vous servir ! Particulièrement nulle en mathématiques et en sciences physiques à l'école, mon parcours professionnel m'a naturellement conduit vers la voie de l'écriture. Un BAC L en poche, j'ai décidé de mettre mes compétences au service du journalisme et, étant une grande enquêtrice en matière de stars, je me suis rapidement dirigée vers le people. Et plus particulièrement vers les personnalités télé. Avec moi, découvrez tous les secrets du petit écran !
12 photos
Dans "The Voice All Stars", les téléspectateurs ont redécouvert Ana Ka qui a bien changé depuis sa première participation. La chanteuse s'est délestée de 53 kilos, notamment grâce à une opération. Lors d'une interview pour "Purepeople.com", elle se confie sur le sujet.

"Avant, j'étais un peu différente, voire très différente..." C'est ainsi que s'est présentée Ana Ka peu de temps avant de passer son audition à l'aveugle dans The Voice All Stars. L'ancienne candidate vue dans la saison 5 du télé-crochet de TF1 (2016) s'est en effet métamorphosée ces dernières années. "J'ai perdu beaucoup de poids : 53 kilos. On ne va pas se mentir, c'est le poids d'une copine que j'ai perdu, que j'avais sur le dos depuis des années", a déclaré la chanteuse devant les caméras. Un sujet que Ana Ka a accepté d'évoquer lors de son interview pour Purepeople.com.

Quel a été le déclic de votre métamorphose ?

Le déclic, ça a été mon fils (Sora, 6 ans, ndlr). Je ne pouvais pas rester comme j'étais, je n'avais pas de problème d'acceptation de moi-même mais en fait, il y a des choses qui se sont passées. Dès que je chantais, j'étais essoufflée, je ne pouvais plus courir après mon fils. Aujourd'hui, je peux m'accroupir pour lui lacer ses chaussures, à 135 kilos je ne pouvais pas le faire. Ce n'est en aucun cas pour le métier, c'était pour ma santé et vraiment mon fils dont j'avais envie de profiter et le plus longtemps possible.

Vous avez eu recours à une opération chirurgicale, la sleeve. Était-ce nécessaire ?

C'est moi qui a décidé de cela mais j'ai eu une longue discussion avec mon psychologue, avec le chirurgien aussi et en fait c'était la meilleure solution parce que je souffrais aussi de boulimie, je faisais des crises, c'est compliqué à gérer. Ensuite, il y a eu un suivi. C'est quelque chose dont je parle librement pour aider les gens dans la même situation. Moi j'ai eu besoin d'une aide psychologique parce que j'ai réalisé que la nourriture était devenue quelque chose de dangereux pour moi et donc j'ai voulu gérer ça au mieux.

Vous êtes-vous arrêtée pendant votre convalescence ?

Ah non je n'ai pas fait du tout de pause. Pareil, je n'ai pas eu de congé maternité lorsque j'étais enceinte, les auditions de The Voice par exemple, je les ai passées à 8 mois et demi de grossesse, je suis partie en tournée quand mon fils avait dix jours. Mon corps n'a pas forcément besoin de beaucoup de repos pour se remettre donc j'ai dû faire une pause de quinze jours après ma sleeve mais c'est tout, après j'étais repartie.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image