Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Anne-Elisabeth Lemoine, Édouard Philippe... Les lapsus sexy ou gênants de l'année

15 photos
Lancer le diaporama
Anne-Elisabeth Lemoine gaffe face à Nicolas Sarkozy en février 2018. (A partir de 1min12)
C'est la dure loi du direct à la télévision ! Il arrive que des animateurs, des chanteurs, des candidats de jeux ou même des hommes politiques fassent face à de gros lapsus... Certains sont très drôles, d'autres sont plus gênants...

En 2018, la télévision française nous a livré quelques jolis lapsus de la part d'animateurs, de journalistes ou encore d'hommes politiques. Deux d'entre eux ont tout spécialement retenu notre attention tant ils ont amusé les téléspectateurs.

Rappelez-vous, le 15 février dernier, Anne-Elisabeth Lemoine recevait l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy dans C à vous sur France 5. Alors qu'elle voulait aborder la question des accusations de violence sexuelle visant Nicolas Hulot à l'époque, Anne-Elisabeth Lemoine avait malencontreusement prononcé le nom de Nicolas Sarkozy à la place. Très surpris, l'ancien chef de l'État avait interrompu l'animatrice qui n'avait pas pu cacher sa très grosse gêne. "Vous êtes vraiment sympa hein !", avait ironisé Nicolas Sarkozy face à l'animatrice toute déboussolée.

Quelques semaines plus tard, le 10 mars 2018, c'était au tour du Premier ministre Édouard Philippe de nous offrir à son tour un joli lapsus. Devant les représentants du rugby français et international, à l'occasion du lancement officiel du comité chargé de l'organisation de la Coupe du monde de rugby 2023 qui se déroulera en France, l'homme politique avait lancé : "Et parce que la France est une nation qui veut continuer à sucer..." Et de se reprendre au milieu des rires : "La France est une nation qui veut continuer à susciter de grands champions.."

Deux séquences à retrouver dès à présent :

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel