Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Apolline de Malherbe excédée par Jean Lassalle : échange tendu en direct !

Apolline de Malherbe excédée par Jean Lassalle : échange tendu en direct !
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
11 photos
Alors que les "petits candidats" font leur come back dans les médias depuis que la campagne présidentielle est sous le coup d'une remise à plat des compteurs de temps de parole par le CSA, Jean Lassalle était invité de RMC/BFMTV ce vendredi 1er avril. Et il a profité de sa présence pour s'en prendre à son interlocutrice, Apolline de Malherbe, excédée dès le début de l'interview...

"Si je devais rattraper Zemmour, il me faudrait 40 journées de télévision ininterrompues", taclait Jean Lassalle sur Radio J en mars. Le candidat à l'élection présidentielle, crédité autour des 2% d'intentions de votes dans les sondages, s'en prenait ainsi à l'omniprésence d'adversaires plus régulièrement invités sur les plateaux télé et dans les radios depuis des mois. Ce vendredi 1er avril, il avait la parole à son tour sur BFMTV et RMC mais le grand public retiendra sans doute qu'une chose de son intervention : son échange tendu avec Apolline de Malherbe.

La journaliste et animatrice recevait le candidat dans l'émission Questions de confiance et, très vite, l'ambiance est devenue électrique. Jean Lassalle a reproché à Apolline de Malherbe de participer, avec l'ensemble des médias, à une campagne "pourrie". Le député de 66 ans a déclaré : "On va enfin pouvoir commencer ce débat qu'on aurait pu avoir depuis deux ou trois ans si vous m'aviez invité." Piquée au vif et fortement agacée, la journaliste lui a répondu cash un "N'allez pas me refaire ce cinéma !" Alors que l'échange se poursuivait dans une ambiance de plomb, elle a même fini par lui proposer de prendre la porte quand ce dernier a reproché à Patrick Drahi, patron du groupe Altice dont fait partie BFMTV, d'avoir contribué au "désordre" du pays. "Aucun problème, n'hésitez pas, vous pouvez sortir si vous estimez que vous n'êtes pas à votre place", a-t-elle lancé.

Essayant tant bien que mal d'obtenir de Jean Lassalle des réponses sur son programme et ses propositions pour les Français sur divers sujets comme le pouvoir d'achat, Apolline de Malherbe n'a guère obtenu grand chose. Il faut dire que le candidat, qui a entretenu un faux suspens sur un possible retrait de sa candidature, répète à l'envie que le président Emmanuel Macron sera réélu lors de la présidentielle. Et il accuse les médias d'avoir oeuvré, en partie, en cela, à cause de "tous les appuis qu'il a". Et Jean Lassalle de citer plusieurs puissants hommes d'affaires et de médias...

"Cette campagne est pourrie, pour une fois pas par les politiques puisqu'on savait qu'ils étaient d'une lâcheté crasse, et j'en fais partie parce qu'il y a longtemps que je suis en politique, mais on ne savait pas que les journalistes l'étaient autant !", a-t-il taclé, exaspérant Apolline de Malherbe, qui lui a fait remarquer que pendant deux heures avant elle donnait la parole aux auditeurs pour qu'ils posent toutes leurs questions et fassent vivre le débat.

Pour rappel, le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu le dimanche 10 avril 2022. Pour le moment, tous les récents sondages annoncent la qualification d'Emmanuel Macron au second tour face à Marine Le Pen. Mais Jean-Luc Mélenchon, désormais solidement accroché à la troisième place, pourrait créer la surprise. Affaire à suivre !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image