Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Apolline de Malherbe : Qui est la remplaçante de Jean-Jacques Bourdin ?

Apolline de Malherbe : Qui est la remplaçante de Jean-Jacques Bourdin ?
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
Apolline de Malherbe - Conférence de presse de rentrée de BFM.TV à Paris le 5 septembre 2019. © Guirec Coadic / Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
Apolline de Malherbe - Conférence de presse de rentrée de BFM.TV à Paris le 5 septembre 2019. © Guirec Coadic / Bestimage
C'est désormais officiel, c'est bel et bien Apolline de Malherbe qui reprendra les rênes de la matinale de RMC à la rentrée prochaine après le départ de Jean-Jacques Bourdin. Son parcours, ses prises de bec avec ses invités... "Purepeople.com" vous dit tout ce qu'il y a à savoir sur la journaliste politique.

Mardi 30 juin 2020, Jean-Jacques Bourdin a enfin confirmé les rumeurs selon lesquelles il ne rempilerait pas à la rentrée prochaine dans sa matinale sur RMC, Bourdin Direct, qu'il anime depuis dix-neuf ans. En raccrochant avec un auditeur, le journaliste a même indiqué la date de sa dernière émission, soit le 10 juillet prochain. Dans la foulée, le mari d'Anne Nivat promettait l'arrivée d'un communiqué officiel censé annoncer l'identité de son remplaçant. Quelques heures plus tard, c'est donc le nom d'Apolline de Malherbe qui est ressorti. Rien de bien étonnant lorsqu'on sait que la journaliste de 40 ans est le "joker habituel" de Jean-Jacques Bourdin.

Sur Twitter, elle n'a pas manqué de partager son excitation à l'idée de reprendre les rênes de ce rendez-vous incontournable de RMC, et en simultané sur RMC Découverte, à compter du 24 août prochain. "Profondément heureuse et fière de prendre la tête de cette matinale magnifique sur RMC. Responsabilité de succéder à Jean-Jacques Bourdin, immense journaliste au ton irremplaçable, que je salue avec respect et affection", a-t-elle écrit. Avec cette promotion, Apolline de Malherbe écrit l'histoire puisqu'elle devient "la première femme à présenter une matinale info radio/TV en France", a précisé le communiqué. Purepeople.com vous propose aujourd'hui de tout savoir à son sujet.

Qui est-elle ?

Apolline de Malherbe est en réalité déjà bien connue des téléspectateurs et plus particulièrement de ceux de RMC puisqu'elle rejoint le groupe de la chaîne en 2007, deux ans après avoir être sortie diplômée de Sciences-Po. En effet, elle a d'abord tenté sa chance du côté de la presse écrite, puis la télévision lui fait les yeux doux.

Elle officie d'abord comme productrice pour BFM Radio avant d'intégrer BFMTV comme chef d'édition. Elle participe ensuite à la création de l'émission La Tribune BFM Dailymotion avec Olivier Mazerolle, Ruth Elkrief et Hedwige Chevrillon. Pour ce programme, elle devient correspondante à Washington de 2008 à 2011 et couvrira notamment les élections américaines qui ont vu Barack Obama arriver au pouvoir et investir la Maison Blanche, mais aussi l'affaire DSK.

De retour en France, Apolline de Malherbe rejoint Canal+ en 2012 avant de retrouver l'année suivante BFMTV en tant qu'éditorialiste et intervieweuse politique. Elle est alors choisie pour devenir le joker de Jean-Jacques Bourdin dans sa matinale Bourdin Direct. Ses talents d'intervieweuse et sa parole piquante font d'elle une remplaçante de choix et elle apparaît tout aussi redoutable que Jean-Jacques Bourdin avec ses invités, ce qui lui a d'ailleurs parfois valu des échanges très tendus.

On se souvient notamment de ses passes d'armes avec la présidente du RN, Marine Le Pen en 2014, qui n'hésitait pas à la tacler sur son parcours et ses changements de position, sans pour autant qu'Apolline de Malherbe ne se laisse faire et répondant toujours avec mordant. Et comment oublier également son entretien avec Juan Branco, l'avocat de Piotr Pavlenski, l'artiste russe accusé d'avoir diffusé des vidéos à caractère sexuel portant atteinte à la vie privée de Benjamin Griveaux. Apolline de Malherbe avait alors conclu son émission en février dernier en suggérant que l'avocat était manipulateur. Ce qui avait poussé Juan Branco à saisir le CSA, dénonçant une "forme d'accusation". Par la suite, 23 personnes avaient saisi le Conseil de déontologie journalistique et de médiation, reprochant à la journaliste son "absence d'objectivité et d'impartialité", son "animosité et son agressivité" et le "non-respect de la véracité des faits et du contradictoire". Mais là encore, l'intervieweuse ne s'était pas laisser démonter par les critiques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image