Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Aurélie Dotremont "blessée pendant 30 ans" par son père, confidences...

11 photos
Lancer le diaporama
En pleine tournée promotionnelle pour la sortie de son autobiographie, Aurélie Dotremont a fait un saut sur le plateau de "C'est que de la télé"(C8) mardi 3 décembre 2019. Face aux questions des chroniqueurs de Valérie Bénaïm, la jeune femme est revenue sur sa relation compliquée avec son père.

Aurélie Dotremont se livre comme jamais. Rendue célèbre grâce à ses multiples participations dans des émissions de télé-réalité, la jeune femme de 29 ans a sorti il y a quelques jours un livre autobiographique dans lequel elle lève le voile sur son parcours semé d'embûches. Intitulé Tu finiras dans une vitrine, l'ouvrage évoque par exemple le terrible infanticide qui a bouleversé sa famille ou ses années à la dérive rythmées par la drogue et l'alcool.

Depuis quelques jours, Aurélie Dotremont fait la tournée des médias pour raconter son histoire. Mardi 3 décembre, elle était invitée de C'est que de la télé sur C8. Après avoir reçu les compliments de Valérie Bénaïm, la jolie blonde a été confrontée aux questions des chroniqueurs, dont celles d'Emilie Lopez. La journaliste a notamment souhaité évoquer la relation conflictuelle entre Aurélie et son père. C'est d'ailleurs ce dernier qui lui a inspiré le titre de son livre, faisant référence aux prostituées d'Amsterdam et de Bruxelles.

Et à en croire la starlette de télé-réalité, leurs rapports ne sont pas près de s'arranger. "En fait, je ne lui pardonne pas, pas par rapport à ses mots mais plus par rapport à ses actes. Du fait qu'il ne m'a jamais donné d'amour, qu'il n'a jamais été un papa gâteau. Après, c'est vrai qu'il a eu des mots durs, mais je pense que c'est un père qui avait plus peur pour sa fille que de vraiment vouloir lui faire du mal. Il a voulu me protéger dans un sens."

Mais elle l'assure, elle n'a pas cherché à l'accabler en écrivant son livre et lui n'a pas franchement apprécié l'ouvrage. "On s'est un petit peu pris la tête parce que mes paroles le blessent. Mais bon, j'ai été blessée pendant trente ans...", conclut-elle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel