Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ayem Nour balance : Vincent Miclet porte plainte, elle révèle des "trafics"

Ayem Nour et son ancien compagnon Vincent Miclet au Festival de Cannes - Montée des marches du film "Inside Out" (Vice-Versa).
14 photos
Lancer le diaporama
Ayem Nour et son ancien compagnon Vincent Miclet au Festival de Cannes - Montée des marches du film "Inside Out" (Vice-Versa).
Maman d'Ayvin, Ayem Nour fait actuellement face à une véritable guerre juridique contre le père de son enfant, Vincent Miclet. L'homme d'affaires a porté plainte contre l'animatrice, qui a ensuite révélé des détails sordides et glaçants sur son ex-compagnon...

C'est la guerre entre Ayem Nour et son ex Vincent Miclet. L'homme d'affaires a porté plainte contre l'animatrice le 1er août 2020. Selon Vincent, l'ancienne présentatrice du Mad Mag l'empêcherait de voir son fils de 4 ans. "Je devais l'avoir avec moi du 1er au 26 août mais, à mon arrivée à Paris, Ayem n'était pas là. Elle était partie dans le Sud sans m'avoir averti" a-t-il expliqué au magazine Public avant d'ajouter "J'ai déposé une plainte le 1er août pour non-représentation de mineur." De plus, le père d'Ayvin sous-entend qu'Ayem serait une femme vénale qui n'aurait tout simplement pas accepté qu'il refasse sa vie avec une autre femme (Vincent Miclet va se remarier avec une jeune femme de 27 ans, rencontrée en 2018).

Silencieuse depuis le début de cette affaire, Ayem Nour a finalement pris la parole sur son compte Instagram le 28 août 2020. Visiblement à bout de nerfs, la jeune femme de 31 ans explique qu'elle tient avant tout à préserver son fils. Elle révèle : "Il est hors de question que mon fils, en grandissant, voit des règlements de comptes sur les réseaux qui ont été menés et rapportés par des pièces rapportées, qui viennent d'arriver et qui essayent de tirer profit de tout ça. Pour tous ceux qui m'écrivent je vais bien et Ayvin va bien, mon but est que la vérité éclate, que les personnes qui ont menti soient punies... Que justice soit faite et elle sera bientôt faite."

Les trafics, les escroqueries,...

Ayem déclare également être victime de harcèlement au quotidien et fait de sombres allusions à Vincent Miclet. "Je ne sais pas si je commence par les trafics, les escroqueries, les intimidations, la violence, la manipulation, les soirées coquines malhonnêtes et malsaines..." explique-t-elle avant d'ajouter : "Il y a toujours deux sons de cloches dans la vie, pour le moment vous n'en avez eu qu'un seul..." En story, Ayem a également publié de mystérieuses captures d'écran dans lesquelles on devine le prénom de Vincent qui aurait été frappé par une femme. Affaire à suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image