Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Barack Obama chez Thomas Sotto? Europe 1 drague drôlement le président américain

Derrière sa décontraction naturelle, dont on ila fourni de nouvelles preuves à l'occasion d'actions de solidarité menées en famille lors du Martin Luther King Day lundi, et son aisance à à la manifester via des traits d'humour qui font toujours mouche, Barack Obama n'en est pas moins pour autant l'un des hommes les plus sollicités de la planète. Le mieux, pour attirer son attention, serait peut-être de venir le défier sur son terrain favori... et sur ses terres. C'est ce qu'Europe 1 vient de faire.

Forte de son excellente rentrée, notamment grâce à la progression de sa matinale confiée à Thomas Sotto - lequel recevait ce matin Bernadette Chirac pour des confidences inattendues -, la station de la rue François Ier a eu l'idée culottée d'apostropher le puissant POTUS (President of the United States of America) directement à Washington. Non pas par le biais d'un coup de fil à la Maison Blanche, mais avec un encart audacieux d'un quart de page dans le grand quotidien de la capitale fédérale, le Washington Post. "Cher Président, peut-on y lire - sur un fond bleu emblématique de l'univers d'Europe 1 et au-dessus d'un Barack Obama installé sur le logo de la station comme s'il s'agissait d'une tribune -, vous avez déjà essayé les french fries [frites, NDLR], la french boxing [boxe française], le french toast [pain perdu] et le french kiss. Pourquoi n'essayeriez-vous pas une interview avec une radio française qui ne fait pas de compromis avec l'info ?" La proposition, signée de "The E1 Editorial Team", s'accompagne d'un hashtag aux allures de pétition, "#OBAMAonE1".

Au-delà du seul coup d'éclat publicitaire, Europe 1 a fait parvenir à la Maison Blanche et à l'ambassade des Etats-Unis en France une demande formelle d'interview du président américain. "Comme il est plein de surprises et qu'il vient en Europe prochainement, on ne sait jamais...", a indiqué un porte-parole de la station à l'AFP. Et ce serait précisément une très bonne surprise, considérant que Barack Obama n'a accordé que deux interviews à des médias français (il répondait en 2008 aux questions de Laurence Haïm de Canal+, et en 2011 à celles de David Pujadas et Laurence Ferrari, en marge du G20 organisé à Cannes), et aucune depuis le début de son second mandat en 2012.

Le président des Etats-Unis, qui était mardi occupé à évoquer avec Vladimir Poutine les JO de Sotchi mais a sans doute eu vent de l'appel du pied qui lui a été fait via le WaPo, acceptera-t-il un entretien avec le très aguerri Thomas Sotto - à condition que ce dernier, successeur de Bruce Toussaint aux commandes de la matinale d'Europe 1 (6h - 9h), ne soit pas victime d'une extinction de voix comme ce fut le cas lundi -, quitte à risquer une imitation anglophone inédite par Nicolas Canteloup dans sa Revue de presque (8h45) ? Irait-il jusqu'à mettre Les Pieds dans le plat (10h30 - 12h30) avec Cyril Hanouna ? Quelle que soit sa répartie, qu'on peut espérer savoureuse, Europe 1 y a déjà gagné un joli buzz.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image