Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Benedict Cumberbatch critiqué : David Oyelowo, alias Martin Luther King, réagit

Benedict Cumberbatch critiqué : David Oyelowo, alias Martin Luther King, réagit
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.

Concerné en premier lieu par le sujet de la diversité, l'acteur britannique David Oyelowo réagit à la polémique provoquée par l'utilisation du terme "colored" (coloré) par Benedict Cumberbatch, répondant à une questions sur la représentation de la diversité éthnique dans le milieu du cinéma.

Au cours du talk-show américain de Tavis Smiley sur PBS, Benedict Cumberbatch déclarait : "Je pense qu'en ce qui concerne les acteurs 'colorés', les choses sont différentes au Royaume-Uni, et beaucoup de mes amis ont plus d'opportunités ici [en Amérique] qu'en Grande-Bretagne, et c'est quelque chose qui doit changer." Pointé du doigt après l'utilisation du terme "coloré", qui vient d'un autre temps et est péjoratif, l'acteur nommé aux Oscars pour Imitation Game s'était platement excusé. Mais qu'en pense David Oyelowo, acteur britannique noir qui n'a pas eu de nomination aux Oscars pour son interprétation de Martin Luther King Jr. dans Selma ?

Pour David Oyelowo, l'incident était ridicule, comme il l'explique à la BBC : "L'attaquer pour un terme, à l'opposé de ce qu'il était en train de tenir comme discours, je trouve cela mesquin et représentatif de l'époque dans laquelle nous vivons, les gens se contentent d'extraits au lieu de s'intéresser à la substance." Il a appelé son collègue pour discuter avec lui et estime que cette "affaire" n'aura pas de répercussion sur sa carrière.

Toutefois, le Martin Luther King du cinéma appuie sur le fait qu'il y a un problème de diversité à Hollywood : "On n'arrête pas d'en parler chaque année, parce qu'il n'y en a toujours pas assez." Il souligne le fait que son rôle dans Interstellar n'était pas destiné à un acteur noir spécifiquement, ce qui l'a ravi : "Arriver au point où je peux passer les mêmes castings que Ryan Gosling est génial. Ce n'est pas que ça n'arrive jamais, mais pas souvent." Mais chacun doit faire en sorte de faire avancer les choses et il sait ce qu'il a à faire de son côté : "Continuer à faire de belles performances !"

David Oyelowo était à Londres le 27 janvier pour l'avant-première du film Selma. Sur le tapis rouge, il brillait avec sa femme Jessica et a pu croiser la sexy Pussycat Doll Nicole Scherzinger. Selma, réalisation d'Ava DuVernay, revient sur un épisode marquant de l'histoire américaine : la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s'est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu'à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965. En salles le 11 mars 2015.

Avant-première du film Selma à Londres le 27 janvier 2015
7 photos
Lancer le diaporama
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image