Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Bilal Hassani, noyé sous les messages de haine: il porte plainte, sa mère réagit

Bilal Hassani, noyé sous les messages de haine: il porte plainte, sa mère réagit
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Habitué des menaces et des insultes, le jeune chanteur et youtubeur Bilal Hassani fait face à un déferlement de haine d'une violence inouïe (on souhaite par exemple sa mort dans un attentat) depuis qu'il a remporté "Destination Eurovision" et qu'on sait qu'il portera les couleurs tricoles au concours européen de la chanson. Il a réagi.

Cette fois, son application magique pour faire le tri dans ses messages sur les réseaux sociaux ne sera pas suffisante face à l'ampleur de la haine. Bilal Hassani, choisi pour représenter la France à l'Eurovision avec son titre Roi, est victime d'une campagne d'homophobie qui l'a poussé à porter plainte.

Mardi 29 janvier 2019, Bilal Hassani a donc choisi de faire appel à la justice. Le chanteur de seulement 19 ans, qui aime les perruques et le maquillage, a mandaté son avocat Étienne Deshoulières pour porter plainte en son nom contre X pour "injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes". Des propos pour lesquels leurs auteurs "encourent jusqu'à 6 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende", n'a pas manqué de rappeler l'avocat à l'AFP. Une démarche qui a reçu le soutien de Stop Homophobie, Mousse et Urgence Homophobie.

La plainte du chanteur, ouvertement homosexuel, s'inscrit dans un sursaut initié depuis plusieurs mois par la communauté LGBT contre les agressions et les menaces dont elle est victime. Mi-janvier, 213 plaintes ont été déposées dans douze tribunaux pour des messages à caractère homophobe recensés principalement sur Twitter. "Comme pour ces 200 plaintes, l'objectif de celle de Bilal Hassani, c'est de dire qu'on ne peut plus insulter, menacer, appeler au meurtre sur internet sans que les associations de lutte contre l'homophobie réagissent, a détaillé son avocat. Il faut que les personnes qui se croient protégés par l'anonymat derrière leur ordinateur soient inquiétées."

L'avocat de Bilal Hassani, lequel peut heureusement compter sur ses proches dans cette épreuve, affirme toutefois que le chanteur reste sur un petit nuage. "Il est tellement heureux d'être à l'Eurovision qu'il ne se laisse pas démonter par des propos haineux sur internet", assure-t-il.

Interrogée sur Europe 1 par Nikos Aliagas, la maman de Bilal, Amina, a pris la parole pour réagir. "Je le protège tout simplement en lui disant tous les jours que je l'aime, que le plus important dans ma vie c'est son bonheur. Si je peux me permettre un conseil aux parents, c'est de toujours prouver votre amour à vos enfants. Quand un enfant s'en prend plein la tête toute la journée au collège ou au lycée, quand il rentre, même si vous êtes fatigués, prenez 30 secondes pour lui dire que vous l'aimez tel qu'il est !", a-t-elle clamé. Des propos qui font chaud au coeur.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image