Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bode Miller et son frère décédé : Il défend la journaliste qui l'a fait pleurer

10 photos
Lancer le diaporama

En fondant en larmes face à la journaliste de NBC à l'issue du Super-G des Jeux olympiques de Sotchi, Bode Miller ne s'attendait probablement pas à ce que les réseaux sociaux s'en prennent à elle. Véritable idole de son sport outre-Atlantique, l'Américain a tenu à prendre sa défense.

Record et larmes

L'émotion était palpable à l'issue du Super-G le 16 février dernier. Bode Miller, décevant 8e et 6e de la descente et du super-combiné, a réussi à décrocher une médaille de bronze, sa sixième olympique, devenant ainsi le plus vieux médaillé olympique de l'histoire à 36 ans et 127 jours, et le deuxième skieur alpin le plus capé derrière la légende norvégienne Kjetil André Aamodt. Le point d'orgue de quatre ans de préparation et de drames en tout genre vécus par la star du Grand Cirque Blanc des années 2000.

Alors lorsque la journaliste de NBC Christin Cooper lui tend le micro et l'interroge, l'émotion est déjà à son comble. Jusqu'à ce qu'elle évoque Chelone "Chilly" Miller, frère de Bode Miller décédé brutalement en avril 2013 et candidat pour intégrer l'équipe de snowboard américaine. "Je pense à plein de choses, évidemment. Ça a été un long combat pour arriver ici, et ça a été une année difficile", concède-t-il. Et d'ajouter : "Comme vous le savez, j'ai perdu mon petit frère. Cela a été épreuve très dure pour notre famille."

Puis Christin Cooper évoque directement Chilly, lui demandant s'il dédie la victoire à son frère. "Je ne sais pas si c'est pour lui, répond le champion, les larmes coulant le long de ses joues. Mais je voulais vraiment venir ici et être fier de moi." Incapable d'ajouter le moindre mot, Bode Miller s'effondre en larmes à la question suivante, sur son frère toujours, restant prostré en zone mixte avant que son épouse, la belle Morgan Beck vienne le soutenir et le réconforter.

La journaliste prise pour cible

Si elle a tenté bien un maladroit "désolée" devant la situation, les réseaux sociaux n'ont pas manqué de s'en prendre à la journaliste de NBC. Une pluie de critiques, de messages haineux et insultants ont déferlé dans les minutes et les heures qui ont suivant l'interview. Une tempête que Bode Miller a tenté de calmer via les réseaux sociaux là encore.

Tout en remerciant ses fans pour leur soutien, il leur demande également de ne pas s'en prendre à Christin Cooper, qu'il dit connaître depuis bien longtemps. "L'émotion était très intense et ce n'était pas entièrement de sa faute, écrit-il ainsi. Mes émotions étaient à fleur de peau, elle a posé les questions que n'importe quel journaliste aurait posées, insister fait partie du métier, elle n'avait pas l'intention de me faire de la peine."

En termes d'émotions, Bode Miller a été servi lors de sa préparation aux JO de Sotchi. On se souvient de son épouse Morgan Beck, qu'il avait défigurée en jouant au golf. De la fausse-couche de cette dernière, de la mort de son petit frère ou encore de la longue bataille juridique pour obtenir la garde partagée de son fils issu d'une précédente relation. Sans oublier sa grave blessure au genou qui l'a poussé à faire l'impasse sur la saison de ski pour se concentrer essentiellement sur son retour aux Jeux olympiques.

Bode Miller à la défense

Sur le plateau du Today Show, Bode Miller est de nouveau revenu sur cette histoire, insistant sur le fait que la journaliste ne l'avait pas interviewé dans le but de le faire pleurer. "Je connais Christin depuis longtemps, et c'est une personne adorable. Je sais qu'elle ne voulait pas aller trop loin. Je ne crois pas qu'elle ait réellement anticipé quelles seraient mes réactions, et quand elle a réalisé, il était trop tard. Je ne lui en veux absolument pas."

"C'était juste beaucoup d'émotions pour moi. J'ai eu beaucoup de choses à encaisser l'année dernière. Parfois, on ne se rend pas compte de tout ce qu'on encaisse, jusqu'à ce que le barrage se casse, et c'est juste un torrent d'émotions", a-t-il conclu. De son côté, la chaîne NBC a souhaité défendre sa journaliste : "Notre intention était de transmettre l'émotion de Bode Miller après avoir remporté sa médaille de bronze. Nous comprenons que certains spectateurs aient estimé que les questions étaient allées trop loin, mais nous estimions que ses réponses là-dessus constituaient une part importante après l'obtention de cette médaille. Nous sommes heureux de constater que Bode a soutenu publiquement Christin Cooper après cette interview."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image