Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Brahim Bouhlel (Validé) placé en garde à vue : sa vidéo "parodique" provoque l'indignation du Maroc

Brahim Bouhlel (Validé) placé en garde à vue : sa vidéo "parodique" provoque l'indignation du Maroc
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
Brahim Bouhlel est dans la tourmente. Une enquête a été ouverte pour "incitation à la haine et à la discrimination", "diffamation" et "diffusion de vidéos de personnes sans leur consentement" après que l'acteur a partagé un sketch sur les réseaux sociaux.

Sa vidéo a provoqué l'indignation dans tout le pays. Dimanche 4 avril 2021, Brahim Bouhlel, aperçu récemment dans la série Validé, a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux. Peu de temps avant, l'humoriste avait partagé une vidéo dans laquelle il doublait le comédien Hedi Bouchenafa et l'influenceur Zbarbooking et leur faisait tenir des propos tels que : "Moi ce que j'aime ici, au Maroc, c'est toutes les p**** que je paye 100 dirhams". Trois enfants apparaissaient ensuite et recevaient d'étranges remarques : "Salut bande de fils de p****. Ouais, votre mère c'est une grosse s***** !".

Ces images ont, évidemment, été supprimées depuis leur publication. Dans la foulée, Brahim Bouhlel a rédigé un long texte pour exprimer ses regrets. "Je souhaite avant toutes choses présenter mes plus sincères excuses au peuple marocain, explique-t-il dans une séquence tournée sur son canapé. Je voulais vous dire que dans cette vidéo, ma volonté n'était autre que de me moquer des gens qui véhiculent ces clichés. C'était complètement parodique. Je joue un personnage. J'essayais d'être drôle mais je me reconnais que je me suis complètement planté. J'aime profondément ce pays et ses habitants. Je passe chaque jour du temps avec les enfants qui apparaissent dans cette vidéo. Ce soir, je suis complètement effondré en prenant conscience du mal que j'ai fait. Je comprends à quel point mes propos sont graves."

J'ai été très choqué par les propos tenus à l'encontre des enfants

Cette tirade n'aura, hélas, pas été suffisante. Après que cette polémique a éclaté, l'association du Club des avocats au Maroc a porté plainte devant le Procureur du Roi. "J'ai été très choqué par les propos tenus à l'encontre des enfants surtout, qui ont été humiliés par des propos abominables, haineux et injurieux", rappelle Me Mourad Elajouti, président du Club des avocats au Maroc au journal Le Parisien. Une enquête a été ouverte pour "incitation à la haine et à la discrimination", pour "diffamation" et pour "diffusion de vidéos de personnes sans leur consentement". La société 2MInteractive a déprogrammé une émission avec Brahim Bouhlel et ce dernier vient de perde le contrait qui le liait à la marque Adidas.

Selon plusieurs médias marocains, dont Le Courrier de l'Atlas, Brahim Bouhlel et Zbarbooking auraient été placés en garde à vue. Plusieurs acteurs du monde du rap ont réclamé justice, dont Maes, Mister You, Niro, Lacrim ou Booba, qui s'est adressé à l'humoriste mais aussi au réalisateur de la série Validé, Franck Gastambide. "On attend le communiqué du boss qui exploite notre culture et se moque totalement de nos codes et de notre travail", a notamment réclamé le duc de Boulogne...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image