Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Caroline Cellier, maman "rock'n'roll et sauvage" : son fils Nicolas Poiret lui rend hommage

Caroline Cellier, maman "rock'n'roll et sauvage" : son fils Nicolas Poiret lui rend hommage
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Caroline Cellier sur le plateau de Vivement Dimanche.
13 photos
Emportée par un cancer récidiviste il y a quelques jours, à 75 ans, la comédienne Caroline Cellier laisse derrière elle son fils unique, né de son mariage avec Jean Poiret. Le temps d'une interview, Nicolas Poiret a dressé un portrait honnête et tendre de sa mère.

C'est lui qui a annoncé le décès de sa mère le 15 décembre dernier, avant de retourner à son deuil, loin des médias... Pourtant, Nicolas Poiret, fils de Caroline Cellier et Jean Poiret, a accepté d'accorder une interview hommage au magazine Gala, dans son édition du 24 décembre 2020. L'occasion pour l'auteur de théâtre et scénariste de 42 ans de se confier sur la relation complice qu'il entretenait avec sa mère, décédée des suites d'un cancer, à l'âge de 75 ans.

Selon son fils, Caroline Cellier était une "maman terriblement timide. Et sauvage" : "C'était une maman rock'n'roll. Ce que l'on peut voir d'elle à l'écran est assez fidèle à ce qu'elle était dans la vie. Un mélange de folie douce, de mystère, mais aussi de coups de gueule devant l'injustice, par exemple, de fous rires, aussi. C'était une maman extrêmement drôle, Nicolas Poiret affirme-t-il à nos confrères. Qui a eu un rapport passionné, passionnel et fusionnel aux trois hommes de sa vie, c'est-à-dire mon grand-père Hubert, mon père et moi. C'était la Méditerranéenne dans toute sa force, à la Carmen. Quand j'étais enfant, l'ambiance à la maison était parfois ubuesque (...). Papa était l'amour de sa vie. Elle me parlait régulièrement de cette connivence qu'ils avaient, cette connexion instantanée."

Une connexion silencieuse que Caroline Cellier partageait également avec son fils, d'autant plus après la disparition soudaine de Jean Poiret, décédé d'une crise cardiaque en 1992. "Tout était dans le regard, explique Nicolas Poiret. Il y avait une sorte de télépathie entre nous, les mots étaient inutiles. Je pense qu'elle m'a transmis tout ce qu'elle pouvait me transmettre, et on le savait tous les deux. Elle a eu le temps de voir l'homme que j'étais devenu, me disait qu'elle était fière de moi."

Mère et fils ont également eu le temps "de se dire les choses" avant le cancer du sein ne revienne, sept ans après avoir été vaincu. "Dans mon malheur, j'ai eu cette chance de pouvoir faire cet accompagnement, de pouvoir dire tout ce que j'avais à lui dire, lui exprimer toute ma tendresse (...). La mort ne lui faisait pas peur, du coup, une forme de sérénité s'était mise en place et continue de m'accompagner."

Caroline Cellier a été enterrée lundi après-midi aux côtés de son mari Jean Poiret, au cimetière Montparnasse. Tous deux reposent juste à coté de Serge Gainsbourg. Une cérémonie religieuse a eu lieu un peu plus tôt en l'église de Saint-Honoré-d'Eylau, à 14h30, dans la plus stricte intimité familiale.

L'intégralité de l'interview de Nicolas Poiret est à retrouver dans le numéro du 24 décembre 2020 du magazine Gala.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image