Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Catherine Moyon de Baecque, agressée sexuellement, a payé "cher" d'avoir parlé

Depuis les lourdes révélations de Sarah Abitbol, le monde du sport est à nouveau entaché. Des années avant elle, Catherine Moyon de Baecque avait dénoncé les agressions sexuelles dans ce milieu qu'elle décrit comme "très corporatiste". Au début des années 90, l'ancienne lanceuse de marteau avait été l'une des premières à briser la loi du silence. Un combat historique qui n'a pas été sans conséquences...

Pour Catherine Moyon de Baecque, il ne fait aucun doute que tous les sports sont concernés par les violences sexuelles. Elle en a elle-même été victime en 1991, lorsqu'elle avait 24 ans.

Issue d'une famille aristocrate nantaise, Catherine Moyon de Baecque avait le rêve de devenir une lanceuse de marteau professionnelle, un métier que ses proches n'acceptaient pas. Au prix d'un combat contre ses proches, la jeune femme est allée au bout de son rêve. Un rêve gâché lorsqu'elle a été agressée sexuellement par quatre athlètes de l'équipe de France de marteau, avec la complicité de l'entraîneur national, lors d'un stage fédéral. Des faits qu'elle a dénoncés dans les semaines qui ont suivi, en entamant une action en justice. Les agresseurs ont tous été condamnés, mais la jeune athlète a été évincée de son sport.

Replongée dans cette période douloureuse suite aux révélations de Sarah Abitbol et la publication de son livre Un si long silence (dans lequel elle raconte avoir été violée par son ancien entraîneur Gilles Beyer de ses 15 à ses 17 ans), Catherine Moyon de Baecque revient sur son histoire pour Le Parisien (édition du 13 février 2020). De longues années ont passé mais le sentiment d'injustice est toujours aussi fort.

L'ancienne lanceuse de marteau rappelle en préambule qu'elle a été "la première athlète de haut niveau à briser la loi du silence, à mener un combat historique". Un combat, marqué par un procès remporté en 1993, qui lui a valu d'être considérée comme une pestiférée. "J'ai payé très cher le fait d'avoir parlé. J'ai été traitée comme une coupable. J'ai vécu de plein fouet la mise à l'écart, la violence institutionnelle", confie-t-elle. Catherine Moyon de Baecque soutient depuis très longtemps que "le problème des violences dans le sport est à la mesure du fléau du dopage". L'actualité semble effectivement lui donner raison.

Lorsqu'elle avait révélé avoir été agressée sexuellement, Catherine Moyon de Baecque s'était retrouvée face à de nombreux murs. Celui dressé par Robert Bobin, alors président de la Fédération d'athlétisme qui lui avait répondu : "Ma petite fille, vous êtes jeunes, vous oublierez !" Même discours de la part du directeur de l'Insep. Pas plus de soutien dans les hautes instances : "Un rapport de l'Inspection générale de la jeunesse et des sports, rédigé avant le procès, a conclu que rien de grave ne s'était passé. Que nous étions mythomanes et nymphomanes."

L'Ina a retracé le combat de Catherine Moyon de Baecque dans un très bon reportage :

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Delphine Wespiser se confie sur son couple avec Roger dans "L'incroyable destin des Miss", le 10 décembre 2019, sur C8
Faustine Bollaert invitée dans "Ca ne sortira pas d'ici", le 23 octobre 2019
Indila en interview exclusive pour Purepeople. Décembre 2019.
Story Instagram de Laeticia Hallyday le 31 octobre 2019 pour Halloween
Extraits d'"Enquête exclusive" consacré à Bertrand Cantat et l'affaire Marie Trintignant. Diffusion le 24 novembre 2019 à 23h10 sur M6. Lio témoigne.
Cyril Hanouna se réconcilie avec Kev Adams puis Lââm sur le plateau de "TPMP", le 13 novembre 2019, sur C8.
Kim Glow le 14 février 2020 sur Instagram.
Anaïs Baydemir, miss météo de France 2, est enceinte. Septembre 2019.
Story Instagram de Laeticia Hallyday le 31 octobre 2019 pour Halloween
Chez les stars, plusieurs se ressemblent et c'est assez bluffant !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel