Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

César 2021 : Grand gagnant, pourquoi Albert Dupontel a-t-il manqué la cérémonie ?

César 2021 : Grand gagnant, pourquoi Albert Dupontel a-t-il manqué la cérémonie ?
23 photos
Fidèle à son habitude, Albert Dupontel n'a pas souhaité se rendre à la 46ème cérémonie des César, organisée le 12 mars 2021 à l'Olympia. Il a pourtant reçu sept prix pour son film "Adieu les cons"... En 2017, le comédien et réalisateur avait expliqué la raison pour laquelle il refuse d'y prendre part.

Grand vainqueur de la 46ème cérémonie des César grâce à son film Adieu les cons, Albert Dupontel a brillé par son absence vendredi soir, lors d'une soirée particulièrement cinglante, animée par Marina Foïs et présidée par Roschdy Zem.

Ses deux camarades du film,Virginie Efira et Nicolas Marié, mais aussi sa productrice Catherine Bozorgan, sont venus récupérer les nombreuses récompenses décernées à cette comédie dramatique, qui a obtenu le César de la Meilleure réalisation, celui du Meilleur scénario original, du Meilleur décor, de la Meilleure photo, du Meilleur acteur dans un second rôle (pour Nicolas Marié) ainsi que le César des lycéens. Albert Dupontel a également reçu pour la première fois le César du meilleur film pour son long-métrage, qui avait rassemblé près de 700 000 spectateurs à sa sortie en octobre 2020.

Interviewé dans l'émission Quotidien en 2017, le réalisateur et comédien de 57 ans avait expliqué pourquoi il ne souhaitait pas se rendre à cette prestigieuse cérémonie du 7ème art : "Aller ou pas aux Césars, ce sont des choix. Il y a différentes façons de faire du cinéma. C'est une émission de télé qui parle du cinéma, je trouve ça bien, ça fait de la pub. Maintenant les César, c'est aller au Louvre et dire que tel peintre est meilleur qu'un autre peintre. Je suis perplexe devant ce jugement intellectuel. Alors prudemment je me mets à l'écart, mais je trouve ça bien que ça existe", avait-il expliqué en toute franchise.

Pour rappel, Albert Dupontel avait déjà remporté le César de la Meilleure adaptation et celui de la Meilleure réalisation pour son film Au Revoir Là-haut en 2018, ainsi que le César du Meilleur scénario original pour 9 mois ferme en 2014.

Voici le palmarès intégral :

Meilleur film : Adieu les cons de Albert Dupontel

Meilleur réalisation : Albert Dupontel pour Adieu les cons

Meilleure actrice : Laure Calamy pour Antoinette dans les Cévennes

Meilleur acteur : Sami Bouajila dans Un fils

Meilleure actrice dans un second rôle : Émilie Dequenne dans Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait

Meilleur acteur dans un second rôle : Nicolas Marié dans Adieu les cons

Meilleur espoir masculin : Jean-Pascal Zadi pour Tout simplement noir

Meilleure espoir féminin : Fathia Youssouf pour Mignonnes

Meilleur scénario original : Albert Dupontel pour Adieu les cons

Meilleure adaptation : Stéphane Demoustier pour La Fille au bracelet

Meilleurs costumes : Madeline Fontaine pour La Bonne Épouse

Meilleur photographie : Alexis Kavyrchine pour Adieu les cons

Meilleurs décors : Carlos Conti pour Adieu les cons

Meilleur montage : Tina Baz pour Adolescentes

Meilleur son : Yolande Decarsin, Jeanne Delplancq, Fanny Martin et Olivier Goinard pour Adolescentes

Meilleure musique originale : Rone pour La Nuit venue

Meilleur premier film : Deux de Filippo Meneghetti

Meilleur film d'animation : Josep de Aurel

Meilleur film documentaire : Adolescentes de Sébastien Lifshitz

Meilleur film étranger : Drunk de Thomas Vinterberg

Meilleur court métrage : Qu'importe si les bêtes meurent de Sofia Alaoui

Meilleur court métrage d'animation : L'Heure de l'ours de Agnès Patron

César des lycéens : Adieu les cons de Albert Dupontel

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image