Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charisma Carpenter (Buffy) dénonce le comportement abusif de Joss Whedon, Sarah Michelle Gellar intervient

Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
17 photos
La petite peste du lycée de Sunnydale, c'était elle ! Mais Charisma Carpenter, qui jouait Cordelia Chase dans les séries "Buffy contre les vampires", puis "Angel", ne garde pas un souvenir impérissable de ses expériences auprès de Joss Whedon...

Et si le monstre n'était pas celui qu'on croit ? Pendant des années, Sarah Michelle Gellar a affronté les créatures les plus impitoyables dans les épisodes de la série Buffy contre les vampires. Mais selon d'autres membres du cast, la personne qui adoptait le pire des comportements dans cette histoires... c'était Joss Whedon, le créateur du show. Le mercredi 10 février 2021, Charisma Carpenter, qui incarnait Cordelia Chase, a publié un long communiqué sur Instagram dans lequel elle évoque une expérience particulièrement difficile. Elle avait pourtant fait les beaux jours des premières saisons du show et avait repris son rôle dans le spin-off basé sur Angel en 1999.

"Joss Whedon a abusé de son pouvoir à de nombreuses occasions pendant qu'on travaillait ensemble, explique-t-elle. Il trouvait ça amusant, mais il intensifiait surtout mon anxiété et mon sentiment d'impuissance. Ces incidents ont provoqué chez moi une condition physique chronique dont je souffre toujours. C'est avec le coeur lourd que je le dis, j'ai dû faire face à de l'isolement, parfois de manière destructrice." Pendant vingt ans, Charisma Carpenter a gardé sa langue dans sa poche et "trouvé des excuses à certains évènements traumatisants". Mais en voyant que Ray Fisher, qui jouait Cyborg dans le film Justice League en 2017, accusait le scénariste du film d'avoir un comportement abusif et non professionnel à l'encontre du cast et de l'équipe, la comédienne est sortie de ses gonds.

À son tour, Charisma Carpenter dénonce des menaces passives-agressives multiples. Joss Whedon l'aurait traitée "de grosse" devant ses collègues quand elle était enceinte de 4 mois, aurait joué avec ses acteurs, essayant de les monter les uns contre les autres. Une attitude qui aurait atteint son summum quand il a appris qu'elle attendait réellement un enfant. "Il a exigé que l'on se retrouve dans un pièce en fermant bien la porte, se souvient-elle. Il m'a demandé si je comptais vraiment le garder et a utilisé ma féminité et ma foi contre moi. Il a attaqué la personne que j'étais, s'est moqué de mes croyances religieuses, m'a accusée de vouloir saboter la série, puis m'a virée sans cérémonie la saison suivante, une fois que j'avais accouché."

Pour l'heure, Charisma Carpenter et la seule comédienne de la série Buffy contre les vampires à s'ériger contre Joss Whedon. On remarque tout de même qu'Emma Caulfield, qui jouait Anya, a commenté cette publication avec plusieurs petits coeurs. Quant à Sarah Michelle Gellar, l'héroïne du programme, elle a pris la parole sans vraiment accuser qui que ce soit. "Bien que je sois fière que mon nom soit associé à celui de Buffy Summers, je ne veux pas être associée pour toujours à celui de Joss Whedon, a-t-elle précisé. J'essaye d'élever ma famille et de survivre à cette pandémie en ce moment, alors je ne commenterai pas plus cette affaire. Mais je soutiens ceux qui ont survécu à ce type d'abus et je suis fière du fait qu'ils osent en parler..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image