Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Charles Trenet : Prison ferme et forte amende pour les escrocs de son héritier

Charles Trenet : Prison ferme et forte amende pour les escrocs de son héritier

La 13e chambre correctionnelle de Paris a condamné deux hommes à de la prison ferme pour avoir escroqué Georges El Assidi, l'héritier de Charles Trenet, disparu en février 2001. Un soulagement pour celui-ci qui se battait depuis des années pour faire reconnaître son préjudice.

Le tribunal a donc condamné le Français Maurice Khardine et l'avocat danois Johan Schlüter à 18 mois de prison ferme et 4 millions d'euros de dommages et intérêts, confirme l'AFP, citant l'avocat de Georges El Assidi, Me Francis Pudlowski.

Le 11 mars dernier, jour de l'audience à laquelle les deux hommes n'ont pas assisté, ils avaient été décrits comme des "prédateurs" par le procureur de la République qui avait requis contre eux trois ans de prison ferme. Les deux hommes étaient soupçonnés d'avoir escroqué Georges El Assidi.

En 2006, ils avaient proposé de l'aider à gérer l'héritage de Charles Trenet, dont il a été le chauffeur particulier et le secrétaire durant vingt ans, en s'occupant des droits d'auteur (qui s'élèvent à 500 000 euros par an) et d'une partie du patrimoine du Fou chantant. Pour ce faire, ils devaient monter une société danoise, Nest, dont Georges El Assidi devait détenir 70% des parts, et lui signer un contrat lui garantissant un salaire annuel de 60 000 euros. L'héritier, étranglé par les dettes, avait accepté, avant de déposer plainte pour escroquerie, la société Nest n'ayant selon lui jamais respecté ses engagements.

Le tribunal lui a donc donné raison, même si l'avocat des prévenus a tenté de démontrer que ses clients n'avaient commis aucune arnaque. Les deux hommes ont été condamnés à 18 mois de prison ferme avec maintien d'un mandat d'arrêt, ainsi qu'au versement de 4 millions d'euros de dommages et intérêts avec exécution provisoire, c'est-à-dire immédiate. Ils ont également été condamnés à verser 50 000 euros de dommages et intérêts à la société Raoul Breton, éditeur historique de Trenet.

"La justice dit clairement que M. El Assidi a été victime d'un escroquerie", a expliqué Me Francis Pudlowski à l'issue de ce jugement susceptible d'appel.

Une première victoire pour George El Assidi, qui doit également faire face depuis des années aux nombreuses procédures lancées par Lucienne et Wulfran Trenet, la demi-soeur et le neveu du chanteur, qui tentent depuis plusieurs années de faire annuler le testament datant de 1999 qui fait de l'ancien chauffeur l'unique héritier, jusque-là sans succès. En février 2013, il avait fini par déposer plainte contre Lucienne Trenet pour dénonciation calomnieuse. "Je ne peux pas laisser faire, je veux que ces gens s'expliquent. Ils m'ont sali, ils m'ont traité d'assassin, j'ai tout perdu à cause d'eux", déclarait-il en janvier 2013.

Si la partie danoise s'est terminée de manière positive pour George El Assidi, il reste encore la partie familiale...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image